Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

De faux SMS de l’Assurance maladie promettent 642 euros en renseignant ses données personnelles

Un smartphone - Sputnik France, 1920, 09.01.2022
S'abonner
Une nouvelle campagne frauduleuse propose, depuis plusieurs jours, un remboursement de quelques centaines d’euros au nom de la CPAM. L'arnaque se fait par le biais de SMS avec un lien sur lequel le destinataire est censé cliquer. C'est là que la fraude commence.
Gare à l'arnaque! Des Français reçoivent massivement, depuis plusieurs jours, des messages prétendument envoyés par la CPAM (Caisse primaire d’assurance maladie) disant: "Après les derniers calculs pour l’exercice de votre activité, nous vous informons que vous avez un remboursement de 642 euros". Il s'agit d'une arnaque, avertit Paris-Normandie.
Ce SMS frauduleux est accompagné d’un lien invitant à cliquer dessus, qui mène vers une page qui demande les coordonnées personnelles et bancaires de l'utilisateur. Il ne faut les fournir en aucun cas. Les services de l’État et banques ne demandent jamais de fournir des informations personnelles par mail ou par SMS, rappelle le média.
Il est vivement recommandé de supprimer ce SMS et, en cas de doute, d'appeler l’Assurance maladie. Il ne faut pas non plus y répondre.

Appels à la vigilance

Un tel procédé est pourtant souvent utilisé par les escrocs. L’Assurance maladie a ainsi mis en garde, en septembre 2021, "les assurés sociaux contre des appels téléphoniques frauduleux et contre l'envoi de courriels et de SMS frauduleux", appelant à la vigilance.
Ainsi, elle rappelle que "votre interlocuteur de l’Assurance maladie ne vous demandera jamais vos coordonnées bancaires, ni aucun mot de passe, même temporaire" et précise les trois numéros de l'appelant qui s'affichent à l'écran du téléphone lors de l'appel, dont le principal est 3646.

Quelques conseils

De son côté, Paris-Normandie rappelle des indices permettant de repérer les mails frauduleux, dont une adresse mail suspecte et des fautes d'orthographe dans le texte. Il propose de consulter le site info signal-arnaques qui réunit un important nombre de numéros de téléphone utilisés pour des escroqueries.
Le site Capital.fr, pour sa part, conseille de toujours vérifier l’adresse ou le contact de l’expéditeur, de rester vigilant sur la syntaxe ou le design des sites vers lesquels mène le lien reçu par mail ou par SMS. Il recommande la plateforme Phishing Initiative qui répertorie les arnaques en cours.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала