Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Découverte à Oman d'un jeu de société en pierre vieux de 4.000 ans

CC BY 2.0 / Dr._Colleen_Morgan / DSC_0019Fouilles archéologiques. Image d'illustration
Fouilles archéologiques. Image d'illustration - Sputnik France, 1920, 09.01.2022
S'abonner
Une équipe composée d’archéologues omanais et polonais a découvert récemment un jeu de société en pierre vieux de 4.000 ans lors de la fouille d'un établissement de l'Âge du bronze et de l'Âge du fer près du village d'Ayn Bani Saidah, à Oman.
Les chercheurs ont trouvé un plateau de jeu en pierre avec des marques et des trous - indiquant des concepts similaires à ceux d'autres jeux joués pendant l'Âge du bronze, a déclaré le professeur Piotr Bielinski, du Centre polonais d'archéologie méditerranéenne de l'université de Varsovie (PCMA UW).
La découverte la plus notable est un jeu de société en pierre avec des champs marqués et des trous pour les gobelets, ce qui correspond aux jeux basés sur un modèle similaire qui ont été trouvés en Inde, en Mésopotamie et dans le bassin méditerranéen oriental.
Ont également été relevés des traces de traitement du cuivre sur le site, ainsi que plusieurs objets en cuivre, ce qui suggère que la colonie participait à ce commerce lucratif pour lequel Oman était réputé à l'époque. En effet, ce métal est mentionné dans les textes cunéiformes de Mésopotamie.
Les fouilles ont été menées par le Centre polonais d'archéologie méditerranéenne (CAŚ) de l'université de Varsovie, dans le cadre d'un projet omano-polonais intitulé "Le développement des peuplements dans les montagnes du nord d'Oman aux Âges du bronze et du fer".
Le projet étudie les peuplements dans la vallée de Qumayrah, où des enquêtes préliminaires ont déjà permis de localiser des campements préhistoriques, des sépultures, des établissements et des structures de tour, tous à proximité d'Ayn Bani Saida.
La vallée est une micro-région qui contient de nombreux vestiges archéologiques situés le long d'un creux en forme de L de 10 km de long, entre des massifs faisant partie de la chaîne de montagnes de l'Hajar.
Dans l'Antiquité, il s'agissait d'une route importante reliant Bat au sud, Buraimi et Al-Ayn au nord, et la côte maritime près de Sohar à l'est.

"L'abondance de traces de peuplement de différentes périodes prouve que cette vallée était un lieu important dans la préhistoire, et peut-être aussi dans l'histoire d'Oman", a expliqué M.Bieliński.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала