Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
 - Sputnik France, 1920, 12.01.2022
Garanties de sécurité
Des consultations entre la Russie et les États-Unis et la Russie et l'Otan consacrées aux propositions russes sur les garanties de sécurité se sont déroulées en janvier 2022 à Genève et Bruxelles.

Moscou exclut toute concession en faveur des États-Unis lors des pourparlers sur la sécurité

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosVice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov
Vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov - Sputnik France, 1920, 09.01.2022
S'abonner
Pour les prochaines consultations à Genève sur les questions de sécurité, Moscou n’est pas disposé à faire les concessions unilatérales attendues par Washington, selon le vice-ministre russe des Affaires étrangères.
Moscou déplore que les États-Unis continuent d’insister sur des concessions unilatérales de la part de la Russie et préfèrent des spéculations plutôt qu’un agenda constructif, estime le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov, pour qui une telle approche ne contribue pas à une discussion productive sur les garanties de sécurité.
Le diplomate juge décevants les signaux venant de Washington et de Bruxelles à la veille des pourparlers de Genève.

"En bref, ils reflètent l’incompréhension de ce qu’il nous faut. Il nous faut des garanties juridiques, des garanties légales du non-élargissement de l’Otan, de la destruction de tout ce que l’Alliance a créé, mue par des phobies antirusses et différentes idées fausses sur l’essence de la politique russe depuis 1997", a-t-il expliqué à Sputnik.

Des spéculations qui ne serviront à rien

Il a signalé que les spéculations d’après lesquelles la Russie devrait faire une chose ou une autre pour parvenir à un accord ne peuvent servir de base à une discussion productive.
"Il va sans dire que nous n’accepterons aucune concession en dépit de la pression et des menaces qui sont constamment formulées à notre encontre par les participants occidentaux aux prochains contacts", a-t-il précisé.
D’après M.Riabkov, toute autre tactique ne répond pas aux intérêts de la sécurité de la Russie.

Pourparlers à Genève

Les 9 et 10 janvier, la Russie et les États-Unis tiennent à Genève des consultations sur les garanties de sécurité proposées par Moscou. Elles seront suivies d’une réunion du conseil Russie-Otan à Bruxelles et de consultations à Vienne à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe.
À la mi-décembre 2021, la Russie a publié des projets d’accords avec les États-Unis et l’Otan sur les garanties de sécurité. Moscou demande notamment à ses partenaires occidentaux de garantir juridiquement le non-élargissement de l’Otan à l’est, la non-adhésion de l’Ukraine et le refus de créer des bases militaires sur l’espace post-soviétique.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала