Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Un pays de l’UE interdit les masques en tissu sous peine d'une amende de 500 euros

© Photo Pixabay/Wir_pixs-Masque chirurgical et masque FFP2
Masque chirurgical et masque FFP2 - Sputnik France, 1920, 09.01.2022
S'abonner
Des règles sanitaires plus rigoureuses sont entrées en vigueur samedi en Roumanie suite à l’augmentation des cas de coronavirus. Le masque en tissu est désormais interdit dans les espaces publics intérieurs et extérieurs sous peine d’une amende de 500 euros.
Face à la hausse des cas de Covid-19 qui risque de surcharger le système de santé, la Roumanie a durci les règles sanitaires.
Depuis le samedi 8 janvier, il est interdit dans le pays de se trouver dans un espace public avec un masque textile. Selon le ministre roumain de l’Intérieur Lucian Bode, le port d’un tel masque sera puni d’une amende.

"Les experts disent que la souche Omicron se propage très rapidement et que la transmissibilité est très élevée. Dans ces conditions, le port du masque est essentiel pour limiter la propagation. Aucun effort n’est de trop. Une amende sera appliquée pour port d’un masque non conforme", a signalé le ministre à la chaîne de télévision Digi24.

En Roumanie, le montant de l’amende peut aller jusqu’à 2.500 lei, soit quelque 500 euros.
Le Comité national des situations d'urgence (CNSU) n’autorise désormais que les seuls masques chirurgicaux et FFP2 dans les espaces publics.
Le CNSU a également déclaré que les bars et les restaurants pourraient fonctionner à 50% ou 30% de leur capacité en fonction du taux d'infection dans leur région, mais à condition d’avoir un certificat Covid-19. Les mêmes règles s'appliquent aux sites sportifs, gymnases et cinémas.

Le pays dans la cinquième vague de la pandémie

La Roumanie avait enregistré moins de 1.000 nouveaux cas de coronavirus à la mi-décembre, mais au cours de la semaine dernière, les infections sont passées à environ 6.000 par jour. Ce pic a été en partie imputé aux vacances pendant lesquelles de nombreux Roumains, qui travaillent dans l'Ouest, rentrent chez eux.
Le pays est "déjà dans la cinquième vague de la pandémie", a déclaré vendredi le ministre de la Santé Alexandru Rafila.
La Roumanie est actuellement le deuxième État membre de l'UE le moins vacciné, avec seulement 40% de sa population de 19,5 millions d'habitants ayant reçu les deux doses de vaccin.
Depuis le début de la pandémie, le pays a enregistré plus de 1,8 million de cas d'infections au Covid-19 et quelque 59.000 décès.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала