Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Soldats de la paix de l’OTSC au Kazakhstan

S'abonner
Le Kazakhstan se remet des manifestations de masse qui ont éclaté début janvier pour dégénérer rapidement en scènes de pillage. Les forces de maintien de la paix de l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) ont joué un rôle crucial dans le retour à la normale dans le pays.
Découvrez la composition et les missions des soldats de la paix de l’OTSC au Kazakhstan dans ce diaporama de Sputnik.
© Sputnik . Russian Defence Ministry / Aller dans la banque de photos

À la demande du Président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev, l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) a déployé des forces de maintien de la paix au Kazakhstan. Tous les alliés –la Russie, la Biélorussie, le Tadjikistan, le Kirghizstan et l’Arménie– ont envoyé des détachements au Kazakhstan.

À la demande du Président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev, l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) a déployé des forces de maintien de la paix au Kazakhstan. Tous les alliés –la Russie, la Biélorussie, le Tadjikistan, le Kirghizstan et l’Arménie– ont envoyé des détachements au Kazakhstan. - Sputnik France
1/15

À la demande du Président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev, l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) a déployé des forces de maintien de la paix au Kazakhstan. Tous les alliés –la Russie, la Biélorussie, le Tadjikistan, le Kirghizstan et l’Arménie– ont envoyé des détachements au Kazakhstan.

© Sputnik . Russian Defence Ministry / Aller dans la banque de photos

Des soldats de la paix de l’OTSC assurent la sécurité des sites publics et militaires ainsi que des lieux importants pour la collectivité.

Des soldats de la paix de l’OTSC assurent la sécurité des sites publics et militaires ainsi que des lieux importants pour la collectivité. - Sputnik France
2/15

Des soldats de la paix de l’OTSC assurent la sécurité des sites publics et militaires ainsi que des lieux importants pour la collectivité.

© Sputnik . Russian Defence Ministry / Aller dans la banque de photos

Des soldats de la paix russes lors d’un entraînement sur un aérodrome à Almaty.

Des soldats de la paix russes lors d’un entraînement sur un aérodrome à Almaty. - Sputnik France
3/15

Des soldats de la paix russes lors d’un entraînement sur un aérodrome à Almaty.

© Sputnik . Russian Defence Ministry / Aller dans la banque de photos

Des militaires montent la garde vingt-quatre heures sur vingt-quatre dans les postes et les tours d’observation. D’autres patrouillent à bord de véhicules blindés.

Des militaires montent la garde vingt-quatre heures sur vingt-quatre dans les postes et les tours d’observation. D’autres patrouillent à bord de véhicules blindés. - Sputnik France
4/15

Des militaires montent la garde vingt-quatre heures sur vingt-quatre dans les postes et les tours d’observation. D’autres patrouillent à bord de véhicules blindés.

© Sputnik . Russian Defence Ministry / Aller dans la banque de photos

On recourt à des drones pour assurer la sécurité autour de l’aéroport international d’Almaty.

On recourt à des drones pour assurer la sécurité autour de l’aéroport international d’Almaty. - Sputnik France
5/15

On recourt à des drones pour assurer la sécurité autour de l’aéroport international d’Almaty.

© Sputnik . Russian Defence Ministry / Aller dans la banque de photos

Un soldat de la paix russe sur un aérodrome à Almaty.

Un soldat de la paix russe sur un aérodrome à Almaty. - Sputnik France
6/15

Un soldat de la paix russe sur un aérodrome à Almaty.

© Sputnik . Russian Defence Ministry / Aller dans la banque de photos

Équipement militaire du contingent de maintien de la paix sur un aérodrome à Almaty.

Équipement militaire du contingent de maintien de la paix sur un aérodrome à Almaty. - Sputnik France
7/15

Équipement militaire du contingent de maintien de la paix sur un aérodrome à Almaty.

© Photo Russian Defence Ministry / Aller dans la banque de photos

Le nombre total de soldats de la paix s’élève à 2.030. Plus de la moitié (1.480) sont des militaires russes: membres des commandos d’assaut et des forces spéciales aéroportées.

Sur la photo: des soldats de la paix russes accueillent des passagers à l’aéroport international d’Almaty.

Le nombre total de soldats de la paix s’élève à 2.030. Plus de la moitié (1.480) sont des militaires russes: membres des commandos d’assaut et des forces spéciales aéroportées.Sur la photo: des soldats de la paix russes accueillent des passagers à l’aéroport international d’Almaty. - Sputnik France
8/15

Le nombre total de soldats de la paix s’élève à 2.030. Plus de la moitié (1.480) sont des militaires russes: membres des commandos d’assaut et des forces spéciales aéroportées.

Sur la photo: des soldats de la paix russes accueillent des passagers à l’aéroport international d’Almaty.

© Sputnik . Russian Defence Ministry / Aller dans la banque de photos

L’Arménie et la Biélorussie ont envoyé chacune 100 militaires au Kazakhstan, le Kirghizstan 150 et le Tadjikistan 200.

L’Arménie et la Biélorussie ont envoyé chacune 100 militaires au Kazakhstan, le Kirghizstan 150 et le Tadjikistan 200. - Sputnik France
9/15

L’Arménie et la Biélorussie ont envoyé chacune 100 militaires au Kazakhstan, le Kirghizstan 150 et le Tadjikistan 200.

© Sputnik . Russian Defence Ministry / Aller dans la banque de photos

Un membre du contingent kirghize de l’OTSC surveille une centrale électrique à Almaty.

Un membre du contingent kirghize de l’OTSC surveille une centrale électrique à Almaty. - Sputnik France
10/15

Un membre du contingent kirghize de l’OTSC surveille une centrale électrique à Almaty.

© Sputnik . Russian Defence Ministry / Aller dans la banque de photos

Les autorités kazakhes soulignent que la mission sera de courte durée. Dès que la situation dans le pays sera normalisée, le contingent étranger se retirera.

Les autorités kazakhes soulignent que la mission sera de courte durée. Dès que la situation dans le pays sera normalisée, le contingent étranger se retirera. - Sputnik France
11/15

Les autorités kazakhes soulignent que la mission sera de courte durée. Dès que la situation dans le pays sera normalisée, le contingent étranger se retirera.

© Sputnik . Russian Defence Ministry / Aller dans la banque de photos

Un véhicule blindé de transport de troupes des forces de maintien de la paix de l’OTSC à Almaty.

Un véhicule blindé de transport de troupes des forces de maintien de la paix de l’OTSC à Almaty. - Sputnik France
12/15

Un véhicule blindé de transport de troupes des forces de maintien de la paix de l’OTSC à Almaty.

© Sputnik . Russian Defence Ministry / Aller dans la banque de photos

Début janvier 2022, des manifestations de masse ont éclaté au Kazakhstan à la suite d’une forte augmentation du prix du gaz de pétrole liquéfié. Ces rassemblements ont dégénéré en émeutes et en pillages, faisant de nombreuses victimes. Le gouvernement a démissionné le 5 janvier. L’état d’urgence a été décrété dans tout le pays.

Début janvier 2022, des manifestations de masse ont éclaté au Kazakhstan à la suite d’une forte augmentation du prix du gaz de pétrole liquéfié. Ces rassemblements ont dégénéré en émeutes et en pillages, faisant de nombreuses victimes. Le gouvernement a démissionné le 5 janvier. L’état d’urgence a été décrété dans tout le pays. - Sputnik France
13/15

Début janvier 2022, des manifestations de masse ont éclaté au Kazakhstan à la suite d’une forte augmentation du prix du gaz de pétrole liquéfié. Ces rassemblements ont dégénéré en émeutes et en pillages, faisant de nombreuses victimes. Le gouvernement a démissionné le 5 janvier. L’état d’urgence a été décrété dans tout le pays.

© Sputnik . Russian Defence Ministry / Aller dans la banque de photos

Des soldats de la paix de l’OTSC à Almaty.

Des soldats de la paix de l’OTSC à Almaty. - Sputnik France
14/15

Des soldats de la paix de l’OTSC à Almaty.

© Sputnik . Russian Defence Ministry / Aller dans la banque de photos

Un membre du contingent biélorusse de maintien de la paix de l’OTSC surveille les abords de l’aérodrome d’Almaty.

Un membre du contingent biélorusse de maintien de la paix de l’OTSC surveille les abords de l’aérodrome d’Almaty. - Sputnik France
15/15

Un membre du contingent biélorusse de maintien de la paix de l’OTSC surveille les abords de l’aérodrome d’Almaty.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала