Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
 - Sputnik France, 1920, 12.01.2022
Garanties de sécurité
Des consultations entre la Russie et les États-Unis et la Russie et l'Otan consacrées aux propositions russes sur les garanties de sécurité se sont déroulées en janvier 2022 à Genève et Bruxelles.

Macron donne son point de vue sur les négociations russo-américaines de Genève

© AFP 2021 LUDOVIC MARINEmmanuel Macron
Emmanuel Macron - Sputnik France, 1920, 11.01.2022
S'abonner
Au lendemain des négociations russo-américaines de Genève et à la veille de la rencontre Russie-Otan, le Président de la République française a souligné l’importance du dialogue entre Moscou et Washington sur la sécurité et mis en relief le rôle de l’Europe dans le format Normandie.
Les mesures de sécurité avancées le 17 décembre par Moscou et évoquées aux discussions de Genève restent au cœur de l’actualité internationale, tout comme la question ukrainienne discutée sur la plateforme du format Normandie. Ce dernier a été évoqué par Emmanuel Macron qui a salué le dialogue entre la Russie et les États-Unis tant sur la crise ukrainienne que sur le dossier de la sécurité collective.
"Le Président [ukrainien Volodymyr] Zelensky n’a fait que rappeler ce que nous croyons, ce qui d’ailleurs a été au cœur de l’échange que j’ai eu il y a quelques semaines avec le Président Poutine: le format Normandie garde sa pertinence et reste un forum de discussion exigeant et pertinent pour la résolution de la crise ukrainienne", a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse avec le président du Conseil européen, Charles Michel, à Paris.
Il a répété également la nécessité de maintenir "des canaux de dialogue afin de trouver la voie d’un apaisement" ainsi que la volonté "de construire, en Européens, une architecture de sécurité commune pour nous-mêmes et pour notre voisinage".

"Un rôle structurant"

Interrogé par un journaliste sur le rôle de l’Europe dans le dossier ukrainien, Emmanuel Macron a constaté qu’elle était depuis le premier jour "impliqué dans la résolution du conflit ukrainien par les accords de Minsk et le format dit de Normandie".
"Dans ce cadre et à cet égard, le format Normandie joue un rôle structurant et la France et l’Allemagne, avec l’Union européenne, continueront de le soutenir", a souligné Emmanuel Macron.
Le service de presse du Président ukrainien a déclaré que l'Ukraine, la France et l'Allemagne avaient convenu de maintenir des contacts au sein du format Normandie au niveau des conseillers pour l'organisation du sommet.

"C’est une très bonne chose"

Le Président de la République a également salué les négociations entre la Russie et les États-Unis sur l'Ukraine et divers sujets, y compris celui de la sécurité collective.
"Qu’il y ait un réengagement américain sur ce sujet et quelques autres est une bonne chose et je pense que nous devons nous en féliciter. Les discussions en cours entre les États-Unis d’Amérique et la Russie sont relatives à la question ukrainienne, mais pas seulement: aux questions de sécurité collective entre ces deux puissances. C’est une très bonne chose."
Emmanuel Macron a ajouté que la France allait "poursuivre et continuer ce travail dont [il avait] parlé en 2019, d’une architecture de sécurité européenne" avant de "partager avec [ses] alliés au sein de l’Otan et avec [ses] voisins, en particulier la Russie".
La Russie et les États-Unis ont tenu les 9 et 10 janvier à Genève des consultations consacrées aux propositions de Moscou sur les garanties de sécurité. Elles doivent être suivies d'une réunion du conseil Russie-Otan à Bruxelles et de négociations dans le cadre de l’OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) à Vienne.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала