Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’opinion des Français sur l’action du gouvernement face à la crise sanitaire se dégrade

S'abonner
Pour 59% des Français, l’action du gouvernement dans la gestion de la crise sanitaire est "négative", d’après un baromètre Odoxa pour BFM Business, Aviva et Challenges, paru ce 13 janvier. Un chiffre en hausse de huit points depuis novembre dernier.
Les Français deviennent plus critiques concernant l’action du gouvernement face à la crise sanitaire. Un nouveau baromètre de l’économie réalisé par Odoxa pour BFM Business, Aviva et Challenges, a constaté que près de six d’entre eux sur 10 (59%) tirent un bilan négatif de la gestion de l’exécutif, contre 40% d’avis positifs et 1% qui ne se prononce pas.
L’attitude positive des interrogés est en recul de huit points par rapport à l’enquête Odoxa du 11 novembre dernier. En comparaison, les données d’un sondage de la même société du 14 juin 2021 ont montré qu’il y avait 54% d’avis positifs.
Le nouveau baromètre révèle aussi qu’en Europe, 51% des habitants, hors France, saluent l’action de leurs dirigeants. Plus concrètement, il y a 63% d’opinions favorables en Italie, 52% en Espagne, tandis que les résultats sont plus bas au Royaume-Uni et en Allemagne, respectivement à 49% et 38%.

Une confiance en l’avenir économique?

Même si la plupart des Français n’apprécient pas la gestion de la crise sanitaire ils sont nombreux à garder un bon moral quant à l’avenir.
Ainsi, 35% des interrogés disent être "plutôt plus confiants" concernant l’avenir de la situation économique nationale. Un chiffre qui est en hausse de 16 points par rapport aux données présentées dans l’enquête Odoxa parue en janvier 2021, où ils n’étaient que 19% à le penser.
Dans les détails, ce sont 42% des 18-24 ans et 40% des 25-34 ans qui ont confiance, contre 68% des 35-49 ans et 66% des 50-64 ans qui se présentent comme méfiants.
L’enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de 1.005 Français de 18 ans et plus, interrogés par Internet les 5 et 6 janvier, et auprès d’un échantillon de 2.007 Européens (dont 502 Anglais, 501 Allemands, 502 Italiens et 502 Anglais) de 18 ans et plus interrogés en novembre 2021.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала