Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une peinture de Botticelli à 40 millions de dollars révèle un dessin secret

© Photo Pexels / Daian GanPeinture (image d'illustration)
Peinture (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 13.01.2022
S'abonner
Un tableau de Sandro Botticelli qui devait être mis aux enchères a dévoilé un dessin caché. Les avancées de la technologie rendent ces découvertes de plus en plus fréquentes.
Après l’imbroglio du Salvatore Mundi, tableau dont la paternité tarde à être attribuée à Léonard de Vinci, voici qu’une nouvelle affaire vient agiter le monde feutré des vendeurs d’art. Un tableau du peintre florentin Sandro Botticelli a en effet révélé un sous-dessin intriguant, rapporte The Art Newspaper.
La situation est insolite, car l’œuvre doit être mise aux enchères sous peu, avec une garantie de 40 millions de dollars. C’est la maison Sotheby’s, chargée de la vente, qui a elle-même découvert cette composition cachée. Le tableau n’avait en effet jamais fait l’objet d’expertises poussées, ayant toujours appartenu à des collectionneurs privés depuis le XIXe siècle.
Le tableau en question est un Homme de douleurs, thème traditionnel de l’iconographie chrétienne, qui représente Jésus entre sa mort et sa résurrection.
Mais le sous-dessin représenterait pour sa part une Madone de tendresse, modèle hérité des icônes grecques, qui met en scène la Vierge Marie berçant Jésus, joue contre joue. Les recherches par infrarouges ont révélé la tête de l’Enfant Jésus, des pans de manteaux, ainsi qu’un sourcil et un œil appartenant à une femme.
Seulement, ce sous-dessin est tête-bêche par rapport à l’œuvre finale. Il semble donc que Botticelli ait décidé de recycler le panneau de bois où figurait la première ébauche, en le tournant simplement à l’envers. Une pratique courante à cette époque, explique à The Art Newspaper Chris Apostle, directeur des Tableaux anciens chez Sotheby’s New York.
"Le panneau de bois était une denrée précieuse à la Renaissance. C’est pourquoi on ne voulait pas les jeter", précise le responsable à la revue spécialisée.
L’œuvre finale est datée d’environ 1500. Début 2021, Sotheby’s avait déjà vendu un autre tableau de l’artiste, le Portrait d’un jeune homme tenant un rondeau, pour 92 millions de dollars.
Une vente record, puisque l’œuvre était devenue la plus chère de Sandro Botticelli jamais adjugée, et même la plus chère pour un maître ancien chez Sotheby’s.

Pas une première

Ces découvertes de dessins au sein d’œuvre de maîtres sont devenues monnaie courante, surtout avec l’évolution des techniques de réflectographie infrarouge. De fameux tableaux ont ainsi livré des secrets insoupçonnés, ces dernières années.
En août, un examen du célèbre tableau de Vermeer, La Liseuse à la fenêtre, avait par exemple laissé apparaître une représentation de Cupidon, accrochée sur un mur.
En octobre, c’est grâce à l’intelligence artificielle et à l’impression 3D qu’un nu de femme avait pu être découvert et modélisé sous Le Repas de l'homme aveugle, célèbre toile de Picasso.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала