Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le sénateur US Marco Rubio propose d’imposer des sanctions contre Vladimir Poutine

 Marco Rubio  - Sputnik France, 1920, 14.01.2022
S'abonner
L’influent sénateur républicain Marco Rubio a mis au point un projet de loi prévoyant notamment l’imposition de sanctions personnelles contre Vladimir Poutine en cas d’invasion russe en Ukraine.
Dans le sillage des discussions Russie–États-Unis sur les garanties de sécurité, l’influent sénateur républicain Marco Rubio a présenté un projet de sanctions à l’encontre des autorités russes, dont le Président Vladimir Poutine, a annoncé le service de presse du parlementaire.
"Le projet de loi prévoit l’imposition de sanctions personnelles sévères et immédiates visant Vladimir Poutine", indique le site officiel du sénateur.
En vertu du document, en cas d’invasion russe en Ukraine, les États-Unis introduiront également des sanctions "contre les secteurs de l’économie russe dont dépend le financement du régime de Vladimir Poutine".
"Il semble que le Président Biden ne se rend pas compte du fait que l’Amérique doit projeter la force et la résolution, et pas la faiblesse. J’exhorte mes collègues au sein du Sénat à collaborer pour faire passer ce document avant qu’il ne soit trop tard", explique M.Rubio cité par son service de presse.

Plusieurs mesures au menu

Le sénateur propose ainsi de saisir les propriétés de Vladimir Poutine, du Premier ministre et du ministre de la Défense de Russie, ainsi que d’"autres oligarques russes" en cas d’éventuelle agression russe contre l’Ukraine.
Les États-Unis pourront également interdire toute transaction avec les compagnies russes actives dans les domaines de l’énergie, des finances, de l’aérospatial et de l’industrie minière. La réimposition des sanctions à l’encontre du gazoduc Nord Stream 2 pourra également être décrétée.
Plus tôt dans la journée, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov avait assuré que son pays était prêt à n’importe quelle sanction susceptible d’être introduite à son encontre, soulignant que les "partenaires occidentaux" de Moscou était "capables de tout".
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала