Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
 - Sputnik France, 1920, 07.01.2022
Émeutes au Kazakhstan

Les soldats de la paix de trois pays se sont retirés du Kazakhstan

© Service de presse du ministère russe de la Défense / Aller dans la banque de photosArrivée au Kazakhstan des soldats de la paix russes dans le cadre de l'opération de l'Organisation du traité de sécurité collective, Almaty
Arrivée au Kazakhstan des soldats de la paix russes dans le cadre de l'opération de l'Organisation du traité de sécurité collective, Almaty - Sputnik France, 1920, 14.01.2022
S'abonner
Des soldats de la paix d’Arménie et du Tadjikistan ont quitté ce vendredi matin le Kazakhstan à bord d’avions de transport militaire russes. Les soldats du Kirghizistan rentrent chez eux par la voie terrestre.
Suite à l’annonce par le Président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev du début du retrait des forces de la paix une semaine après leur déploiement au Kazakhstan, trois pays ont évacué leur contingent.
Selon un envoyé de Sputnik, les militaires d’Arménie et du Tadjikistan sont partis dans la matinée du 14 janvier à bord de quatre avions de transport militaire russes.
Des Il-76 ont décollé depuis l’aéroport d’Almaty. Les militaires arméniens sont partis à bord de trois avions. Les Tadjiks n’en ont eu besoin que d’un seul car ils n’avaient pas emporté de matériel militaire.
Ce vendredi, mais un peu plus tôt, des unités des forces armées kirghizes ayant assuré la protection d’une centrale thermique sont reparties chez elles par la voie terrestre.

Annonce du succès de la mission

La mission de la paix de l’OTSC au Kazakhstan a engagé des contingents russe, biélorusse, arménien, kirghiz et tadjik afin de protéger des sites stratégiques.
Mardi 11 janvier, Kassym-Jomart Tokaïev a annoncé que le contingent de l’OTSC avait rempli avec succès sa mission et que son retrait débuterait le 13 janvier.
Le jour même la Russie en a pris acte. Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a signalé que cette décision de mettre un terme à la présence des forces de l’OTSC était la prérogative du Kazakhstan.
Les premiers soldats de la paix russes y avaient débarqué le 6 janvier, au lendemain de la demande d’aide adressée par M.Tokaïev à l’OTSC.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала