Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Voyage en Arménie: les "menaces" du Président azerbaïdjanais ne l'"intimident pas", assure Pécresse

© AP Photo / Christophe EnaValérie Pécresse
Valérie Pécresse - Sputnik France, 1920, 14.01.2022
S'abonner
La candidate de la droite à l'élection présidentielle Valérie Pécresse a dénoncé vendredi depuis Athènes, où elle est en déplacement, des "menaces" du Président azerbaïdjanais Ilham Aliev après son voyage en Arménie, affirmant qu'elles ne l'"intimident pas".
En déplacement en Grèce, Valérie Pécresse a dénoncé devant la presse la "gravité de cette menace sur une candidate à la présidentielle qui ne serait pas libre d'aller où elle veut" et a jugé "le silence assourdissant du gouvernement français très choquant".

"Ces menaces ne m'intimident pas et j'aurais aimé une réponse solennelle du gouvernement français à cette menace d'un chef d'État étranger sur une candidate à la présidentielle française", a-t-elle affirmé.

La candidate Les Républicains s'est rendue avant Noël en Arménie, peu après le passage du candidat Éric Zemmour, pour une visite destinée à illustrer son soutien aux Chrétiens d'Orient dans ce pays du Caucase. Elle était notamment accompagnée de l'ex-commissaire européen et ex-ministre français des Affaires étrangères Michel Barnier, un de ses conseillers de campagne.
Dans un entretien mercredi à des médias locaux, le Président azerbaïdjanais Ilham Aliev a reproché à Mme Pécresse et M.Barnier de s'être rendus "secrètement" à cette occasion dans la région du Haut-Karabakh, au centre d'un conflit entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan.
"En cas de visites illégales [au Karabakh, ndlr] nous exprimons officiellement notre mécontentement", a déclaré M.Aliev. "Si nous avions su qu'ils étaient là-bas, il est évident que nous ne les aurions pas laissés revenir [en Arménie, ndlr]."
Mme Pécresse a entamé vendredi un voyage en Grèce, où elle doit visiter samedi un camp fermé de migrants et de demandeurs d'asile, sur l'île de Samos.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала