Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Washington vassalise-t-il la Grèce pour contrer la Russie en Méditerranée orientale?

© AFP 2021 ALEXEY KRAVTSOVSea Breeze
Sea Breeze - Sputnik France, 1920, 14.01.2022
S'abonner
L’Administration Biden semble torpiller le vaste projet gazier grec East Med. Une décision politique qui ravit Ankara, mais qui profitera surtout aux intérêts financiers, énergétiques et militaires américains.
Comment interpréter l’absence de soutien américain au plus grand projet gazier grec?
Ce 10 janvier, le porte-parole de l’ambassade des États-Unis en Grèce n’a pas mentionné, dans une déclaration sur la coopération énergétique, le futur gazoduc East Med, lequel doit relier Israël à la Grèce. Et ce alors que, d’après certains journaux grecs, les États-Unis seraient maintenant opposés au projet.
Un oubli américain qui pourrait donc être volontaire et qui ravirait la Turquie, exclue du projet. Washington favorise-t-il Ankara par rapport à Athènes? Au vu du renforcement de la présence militaire et économique américaine en Grèce, Biden semble surtout faire, comme son prédécesseur, du "America First" et aurait surtout la Russie en ligne de mire.
Plus d’informations dans ce nouvel épisode de Lignes rouges en bref.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала