Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 21.09.2021
Présidentielle 2022
La prochaine élection présidentielle française va se dérouler du 10 au 24 avril 2022.

Le Louvre demande le retrait de la vidéo de campagne de Marine Le Pen

© Sputnik . Dominique Butin / Aller dans la banque de photosParis, Louvre
Paris, Louvre - Sputnik France, 1920, 15.01.2022
Le musée du Louvre demande à l’équipe de Marine Le Pen de retirer la vidéo inaugurale de sa campagne présidentielle à cause de l’utilisation non autorisée de l’image de la pyramide érigée par l’architecte Pei.
Le clip de lancement de campagne présidentielle de Marine Le Pen, dans lequel cette dernière est filmée devant la pyramide du Louvre ainsi que dans l’enceinte de la cour Napoléon, a provoqué le vif mécontentement du musée, qui demande le retrait de la vidéo, rapporte Le Parisien.
Un porte-parole de l’institution culturelle a indiqué au quotidien que toute utilisation de l’image de la pyramide doit faire l’objet d’une autorisation préalable. "La candidate et les membres de son équipe en ont été informés le 11 janvier par le Louvre alors qu’ils étaient présents sur le site du musée" pour le tournage, explique-t-il.
Depuis, la direction du Louvre a à plusieurs reprises demandé à l’équipe de Marine Le Pen de ne pas diffuser la vidéo, dans laquelle la candidate RN s'oppose frontalement à Emmanuel Macron, mais en vain. Une source au sein du RN contactée par Le Parisien reproche au musée de "râler pour la forme" dans le souci d’éviter des "emmerdes avec le pouvoir".

Zemmour aussi visé

Mme Le Pen n’est pas la première, dans cette campagne électorale, à avoir des ennuis avec le Louvre. Précédemment, la pyramide conçue par l’architecte Pei était apparue dans le clip d’annonce de candidature d’Éric Zemmour, après quoi le musée lui a également demandé, par échanges de courriers, de retirer cette image de la vidéo.
En cas de refus, Marine Le Pen tout comme le candidat de Reconquête s’exposent à des poursuites, explique Le Parisien. Le journal précise pourtant que même si l’équipe de Mme Le Pen avait demandé l’autorisation d’utiliser l’image de la pyramide, le Louvre le lui aurait refusé vu le caractère politique de la démarche.
Le directeur adjoint de campagne de Marine Le Pen, Jean-Philippe Tanguy, explique au journal "avoir un désaccord avec la direction" du Louvre "sur ce qui relève du +droit d’usage qui appartient à tous+".
"Visiblement, ce droit est différent entre Emmanuel Macron en 2017 et Marine Le Pen en 2022", ironise-t-il, en référence au discours de l’actuel Président tenu en ce même lieu le soir de sa victoire il y a cinq ans.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала