Un nouvel avantage du masque chirurgical découvert par des chercheurs à l’époque du Covid

© Photo Pexels/cottonbroUn homme et une femme portant des masques chirurgicaux, image d'illustration
Un homme et une femme portant des masques chirurgicaux, image d'illustration - Sputnik France, 1920, 16.01.2022
Le port du masque chirurgical augmente l’attractivité d’une personne, selon une récente étude britannique. Une nouvelle particularité de la perception visuelle des individus du sexe opposé qui contredit des recherches datant de l’époque avant Covid.
Le visage est perçu comme plus attrayant avec le masque chirurgical que sans cet accessoire, devenu habituel avec la pandémie de SARS-CoV-2, tel est le principal résultat d’une étude de scientifiques de l’université de Cardiff, au pays des Galles, publiée le 10 janvier dans la revue Cognitive Research.
Au cours de la recherche, les auteurs ont demandé à 43 femmes, en majorité âgées de 18 à 24 ans, d’évaluer l’attractivité d'un groupe d'hommes portant à tour de rôle un masque en tissu, un masque chirurgical, un carnet noir sur la partie inférieure de leur visage, ou sans tous ces objets.
Il s’est avéré que parmi ces quatre options, dont trois prévoyait une couverture partielle du visage, les personnes portant le masque chirurgical, indépendamment de leur attractivité naturelle, sont considérées comme les plus attrayantes.

Explication

Il s’agit d’une évolution de la perception visuelle des visages recouverts d’un masque chirurgical, car une étude japonaise similaire en date de 2016, c’est-à-dire avant la pandémie de Covid-19, avait montré des résultats inverses.
"Nous voulions tester si cela avait changé depuis que les couvre-visages sont devenus omniprésents et comprendre si le type de masque avait un effet", relate au journal britannique Guardian le docteur Michael Lewis, co-auteur de l'étude, professeur de psychologie à l'université de Cardiff et spécialiste des visages.
Si, avant l’épidémie du coronavirus, les porteurs de masques chirurgicaux étaient associés à un concept de maladie ou de mauvaise santé, la perception des personnes avec les masques bleus aurait pu changer depuis, constatent les auteurs.
"Quand on voit quelqu'un porter un masque, on ne pense plus +cette personne a une maladie, je dois rester à l'écart+", selon Michael Lewis.
Pour le Guardian, le scientifique indique que le phénomène observé pourrait également s’expliquer par la focalisation de l’attention sur les yeux, qui rendrait les personnes avec un masque plus séduisantes.
Les résultats d’une autre étude effectuée avec la participation d’hommes évaluant des femmes ne sont pas encore diffusés, mais ils sont similaires, confie au journal M.Lewis.

Hommes plus enclins à surévaluer

Les hommes exagèrent l’attractivité des femmes, dont ils ne voient qu’une image floue, tandis que ces dernières montrent la tendance inverse, selon une autre recherche menée par une équipe internationale de scientifiques.
Ne voyant qu’un aperçu peu détaillé d’une femme, les hommes sont prédisposés à surestimer sa désirabilité. Telle est la conclusion faite suite aux expériences effectuées avec 398 participants des deux sexes.
Au contraire, en cas d’incertitude visuelle, les femmes sont enclines à sous-estimer l’attractivité des représentants de sexe masculin.
Certaines femmes, dans la vie quotidienne actuelle, ne se précipitent pas d'ailleurs pour se débarrasser de leur masque, avec lequel elles se sentent désormais plus protégées et libres, dit une autre étude récente.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала