Pékin: des tests Covid obligatoires à la veille des Jeux olympiques

Il reste moins de trois semaines avant les Jeux olympiques de Pékin. Les préparatifs se déroulent dans des conditions difficiles, le nombre de contaminations par le coronavirus ayant atteint un niveau record.
La Chine a donc mis en place un programme de sécurité sanitaire sans précédent. Les tests de dépistage du Covid-19 deviennent obligatoires dans la capitale à la veille de la compétition. Découvrez ces nouvelles mesures dans ce diaporama de Sputnik.
© REUTERS / Thomas Peter

Selon l’OMS, plus de 15 millions de personnes sur la planète sont infectées par le nouveau variant Omicron chaque semaine. Dans ce contexte difficile, la Chine se prépare à accueillir les Jeux olympiques d’hiver de Pékin, qui débuteront dans moins de trois semaines. Afin d'éviter le report de la compétition, elle a adopté des restrictions sanitaires les plus sévères. Par exemple, un système de dépistage obligatoire du Covid-19 a été mis en place à Pékin comme à l’entrée de la ville.

Sur la photo: test Covid à un point de dépistage dans une rue de Pékin.

Selon l’OMS, plus de 15 millions de personnes sur la planète sont infectées par le nouveau variant Omicron chaque semaine. Dans ce contexte difficile, la Chine se prépare à accueillir les Jeux olympiques d’hiver de Pékin, qui débuteront dans moins de trois semaines. Afin d'éviter le report de la compétition, elle a adopté des restrictions sanitaires les plus sévères. Par exemple, un système de dépistage obligatoire du Covid-19 a été mis en place à Pékin comme à l’entrée de la ville.Sur la photo: test Covid à un point de dépistage dans une rue de Pékin. - Sputnik France
1/8

Selon l’OMS, plus de 15 millions de personnes sur la planète sont infectées par le nouveau variant Omicron chaque semaine. Dans ce contexte difficile, la Chine se prépare à accueillir les Jeux olympiques d’hiver de Pékin, qui débuteront dans moins de trois semaines. Afin d'éviter le report de la compétition, elle a adopté des restrictions sanitaires les plus sévères. Par exemple, un système de dépistage obligatoire du Covid-19 a été mis en place à Pékin comme à l’entrée de la ville.

Sur la photo: test Covid à un point de dépistage dans une rue de Pékin.

© AP Photo / Andy Wong

À trois semaines des Jeux olympiques, la Chine compte trois foyers notables de Covid-19: Shenzhen au sud, la province du Henan au centre du pays et Tianjin, ville portuaire et universitaire comptant 14 millions d’habitants, à une heure de route de Pékin.

Sur la photo: file d’attente pour un test de dépistage du Covid-19 à Pékin.

À trois semaines des Jeux olympiques, la Chine compte trois foyers notables de Covid-19: Shenzhen au sud, la province du Henan au centre du pays et Tianjin, ville portuaire et universitaire comptant 14 millions d’habitants, à une heure de route de Pékin.Sur la photo: file d’attente pour un test de dépistage du Covid-19 à Pékin. - Sputnik France
2/8

À trois semaines des Jeux olympiques, la Chine compte trois foyers notables de Covid-19: Shenzhen au sud, la province du Henan au centre du pays et Tianjin, ville portuaire et universitaire comptant 14 millions d’habitants, à une heure de route de Pékin.

Sur la photo: file d’attente pour un test de dépistage du Covid-19 à Pékin.

© REUTERS / Thomas Peter

Les 14 millions d’habitants de Tianjin sont soumis deux fois par semaine à un test PCR. Seuls les policiers, les médecins, les employés des services publics et les livreurs de nourriture sont autorisés à se déplacer librement dans la ville.

Sur la photo: test Covid à un point de dépistage dans une rue de Pékin.

Les 14 millions d’habitants de Tianjin sont soumis deux fois par semaine à un test PCR. Seuls les policiers, les médecins, les employés des services publics et les livreurs de nourriture sont autorisés à se déplacer librement dans la ville.Sur la photo: test Covid à un point de dépistage dans une rue de Pékin. - Sputnik France
3/8

Les 14 millions d’habitants de Tianjin sont soumis deux fois par semaine à un test PCR. Seuls les policiers, les médecins, les employés des services publics et les livreurs de nourriture sont autorisés à se déplacer librement dans la ville.

Sur la photo: test Covid à un point de dépistage dans une rue de Pékin.

© REUTERS / Carlos Garcia Rawlins

Les étrangers arrivant à l’aéroport de Pékin sont immédiatement conduits dans des hôtels isolés. L’accès aux sites olympiques n’est possible que par transfert spécial suivant un itinéraire déterminé.

Sur la photo: une file d’attente pour un test Covid à Pékin.

Les étrangers arrivant à l’aéroport de Pékin sont immédiatement conduits dans des hôtels isolés. L’accès aux sites olympiques n’est possible que par transfert spécial suivant un itinéraire déterminé.Sur la photo: une file d’attente pour un test Covid à Pékin. - Sputnik France
4/8

Les étrangers arrivant à l’aéroport de Pékin sont immédiatement conduits dans des hôtels isolés. L’accès aux sites olympiques n’est possible que par transfert spécial suivant un itinéraire déterminé.

Sur la photo: une file d’attente pour un test Covid à Pékin.

© REUTERS / Yew Lun Tian

Pendant toute la durée des Jeux olympiques, les participants seront confinés dans un espace clos, qui comprend trois zones de compétition et les locaux d’hébergement. Le personnel technique et les bénévoles ont été répartis sur les sites et ne peuvent déjà plus en sortir.

Sur la photo: des personnes font la queue pour se faire tester pour le Covid-19 à Pékin.

Pendant toute la durée des Jeux olympiques, les participants seront confinés dans un espace clos, qui comprend trois zones de compétition et les locaux d’hébergement. Le personnel technique et les bénévoles ont été répartis sur les sites et ne peuvent déjà plus en sortir.Sur la photo: des personnes font la queue pour se faire tester pour le Covid-19 à Pékin. - Sputnik France
5/8

Pendant toute la durée des Jeux olympiques, les participants seront confinés dans un espace clos, qui comprend trois zones de compétition et les locaux d’hébergement. Le personnel technique et les bénévoles ont été répartis sur les sites et ne peuvent déjà plus en sortir.

Sur la photo: des personnes font la queue pour se faire tester pour le Covid-19 à Pékin.

© REUTERS / Thomas Peter

Les organisateurs promettent de créer toutes les conditions dans les trois villages olympiques pour que la vie dans un espace clos ne semble pas trop ennuyeuse. Des salons de beauté, des boutiques et des restaurants y seront ouverts. Les Jeux olympiques coïncident avec la plus grande fête chinoise: le Nouvel an lunaire, qui sera célébré pendant quinze jours à partir du 1er février.

Sur la photo: des gants à usage unique à un point de dépistage du Covid-19 dans une rue de Pékin.

Les organisateurs promettent de créer toutes les conditions dans les trois villages olympiques pour que la vie dans un espace clos ne semble pas trop ennuyeuse. Des salons de beauté, des boutiques et des restaurants y seront ouverts. Les Jeux olympiques coïncident avec la plus grande fête chinoise: le Nouvel an lunaire, qui sera célébré pendant quinze jours à partir du 1er février.Sur la photo: des gants à usage unique à un point de dépistage du Covid-19 dans une rue de Pékin. - Sputnik France
6/8

Les organisateurs promettent de créer toutes les conditions dans les trois villages olympiques pour que la vie dans un espace clos ne semble pas trop ennuyeuse. Des salons de beauté, des boutiques et des restaurants y seront ouverts. Les Jeux olympiques coïncident avec la plus grande fête chinoise: le Nouvel an lunaire, qui sera célébré pendant quinze jours à partir du 1er février.

Sur la photo: des gants à usage unique à un point de dépistage du Covid-19 dans une rue de Pékin.

© REUTERS / Thomas Peter

La fameuse discipline chinoise joue un rôle majeur pour endiguer la propagation du coronavirus en Chine à la veille des Jeux olympiques et du Nouvel an lunaire. Les habitants du pays ont déjà reçu près de trois milliards de doses de vaccin, atteignant ainsi le seuil d’immunité collective.

Sur la photo: une jeune fille lors d’un test du Covid-19 dans un point de dépistage, à Pékin.

La fameuse discipline chinoise joue un rôle majeur pour endiguer la propagation du coronavirus en Chine à la veille des Jeux olympiques et du Nouvel an lunaire. Les habitants du pays ont déjà reçu près de trois milliards de doses de vaccin, atteignant ainsi le seuil d’immunité collective.Sur la photo: une jeune fille lors d’un test du Covid-19 dans un point de dépistage, à Pékin. - Sputnik France
7/8

La fameuse discipline chinoise joue un rôle majeur pour endiguer la propagation du coronavirus en Chine à la veille des Jeux olympiques et du Nouvel an lunaire. Les habitants du pays ont déjà reçu près de trois milliards de doses de vaccin, atteignant ainsi le seuil d’immunité collective.

Sur la photo: une jeune fille lors d’un test du Covid-19 dans un point de dépistage, à Pékin.

© REUTERS / Tingshu Wang

Les Jeux olympiques d’hiver se tiendront à Pékin du 2 au 20 février. La cérémonie d'ouverture aura lieu le vendredi 4 février et celle de clôture est prévue pour le dimanche 20 février.

Les Jeux olympiques d’hiver se tiendront à Pékin du 2 au 20 février. La cérémonie d'ouverture aura lieu le vendredi 4 février et celle de clôture est prévue pour le dimanche 20 février. - Sputnik France
8/8

Les Jeux olympiques d’hiver se tiendront à Pékin du 2 au 20 février. La cérémonie d'ouverture aura lieu le vendredi 4 février et celle de clôture est prévue pour le dimanche 20 février.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала