Afrique du Sud: disparition de 160 armes à feu d’un poste de police

© Photo Pixabay / worldspectrumArmes à feu, image d'illustration
Armes à feu, image d'illustration - Sputnik France, 1920, 18.01.2022
La disparition de près de 160 armes à feu d’un poste de police de Johannesburg est très inquiétante et nécessite une action urgente, a indiqué mardi la présidente de la Commission parlementaire chargée du portefeuille de la police, Tina Joemat-Pettersson.
"Les rapports sur les 158 armes à feu volées à la station Norwood constituent une source de préoccupation majeure, d'autant plus que certaines de ces armes ont été utilisées pour des actes criminels", a déclaré Mme Joemat-Pettersson au Parlement.
Elle a ajouté que la Commission est également préoccupée par les défis auxquels sont confrontés un certain nombre d'unités de stockage d’armes relevant des services de police (SAPS) à travers tout le pays.
Des stratégies urgentes sont nécessaires pour résoudre les problèmes auxquels sont confrontés les SAPS en matière de stockage et de surveillance d’armes à feu, a-t-elle signalé, appelant à des mesures disciplinaires immédiates contre tout policier impliqué dans la perte des armes à feu.
"Le contrôle et la surveillance de ces dépôts de police sont des mesures essentielles qui doivent être renforcées, et en cas de manquement au devoir, les officiers doivent être tenus responsables tout au long de la ligne hiérarchique", a poursuivi Mme Joemat-Pettersson.
Elle a également mis en garde que la mauvaise gestion et l’absence de la reddition des comptes au sein des SAPS créent une opportunité de corruption et de vente d'armes à feu à des éléments criminels.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала