Près de 2.000 policiers mobilisés pour faire face à la criminalité à Johannesburg

© AFP 2022 MUJAHID SAFODIEN Policiers. Johannesburg. Afrique du Sud
Policiers. Johannesburg. Afrique du Sud  - Sputnik France, 1920, 20.01.2022
Environ 1.800 policiers ont été mobilisés par les autorités sud-africaines pour faire face à la recrudescence de la criminalité dans la ville de Johannesburg, a annoncé mercredi le Service de police sud-africain (SAPS).
"Notre objectif est de mettre fin à l'anarchie dans la ville de Johannesburg. L'époque où les criminels dirigeaient la ville et intimidaient nos résidents au mépris total de la loi est révolue", a déclaré le chef de la Sécurité publique dans la métropole de Johannesburg, David Tembe.
Soulignant que ce déploiement fait partie de l'opération "Buya Mthetho" (rétablir la loi), il a ajouté que les agents de police effectueront des patrouilles, des opérations d'interpellation et de recherche, ainsi que des opérations d'infiltration.
Ils seront rejoints par d'autres entités des forces de l’ordre de la ville, de la police nationale et du ministère de l'Intérieur, a-t-il précisé, exhortant les communautés locales à collaborer avec les éléments de police afin de maintenir la loi et l'ordre à Johannesburg.

"Nous allons récupérer notre ville en veillant à lutter contre l'anarchie, la criminalité, les décharges illégales et le détournement de bâtiments. Nous voulons que notre ville soit sûre pour que les habitants puissent vivre et marcher librement sans crainte des criminels", a insisté M.Tembe.

Quatre villes sud-africaines, à savoir le Cap, Nelson Mandela Bay, Durban et Johannesburg, sont parmi les villes les plus dangereuses au monde, selon le classement 2021 élaboré par le conseil mexicain de la sécurité publique et la justice criminelle.
La ville de Johannesburg, la plus peuplée du pays, occupe la 40e place avec 2.182 meurtres parmi une population de 5,9 millions d'habitants, signale le rapport, notant que le taux de meurtres dans cette ville est de 37,2 pour 100.000 habitants.
L'insécurité reste l'un des graves problèmes qui ternissent l'image de l'Afrique du Sud. Un rapport du groupe de sondage mondial "Gallup" a classé l'Afrique du Sud cinquième pays le plus dangereux au monde.
En moyenne, le pays enregistre 58,4 meurtres par jour, soit un taux de 35,8 meurtres pour 100.000 habitants, selon le dernier recensement démographique.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала