La Corée du Nord pourrait revoir son moratoire sur les tests

© AP Photo / Ahn Young-joonKim Jong-Un
Kim Jong-Un - Sputnik France, 1920, 20.01.2022
La Corée du Nord va renforcer ses capacités de défense et revoir les mesures de confiance qu'elle a prises avec les États-Unis du fait de la politique hostile de Washington à son égard, a rapporté mercredi la presse officielle nord-coréenne.
D'après l'agence de presse KCNA, les activités suspendues dans le cadre de ces mesures vont être examinées en vue de leur reprise éventuelle, une référence, semble-t-il, au moratoire sur les tests nucléaires et de missiles de longue portée.
Le numéro un nord-coréen Kim Jong un a organisé une réunion du puissant Politburo du Parti des travailleurs au pouvoir pour "discuter et décider de travaux immédiats et de questions importantes de politique", dont des contre-mesures face à l'hostilité de la politique des États-Unis.

"La politique hostile et la menace militaire des États-Unis ont atteint une ligne de danger qui ne peut plus être ignorée, en dépit de nos efforts sincères pour maintenir le courant général d'une détente", a écrit la KCNA.

Elle a fait savoir que le Politburo avait ordonné la révision des "mesures de confiance prises de notre propre initiative" et l'examen immédiat "de la question d'une reprise de toutes les activités suspendues temporairement".
Pyongyang respecte un moratoire sur les essais nucléaires et de missiles balistiques intercontinentaux depuis 2017, en marge d'une ouverture diplomatique avec les États-Unis et la Corée du Sud - des discussions tombées depuis dans l'impasse.
La Corée du Nord a toutefois continué de procéder à des tests de missiles à courte portée, notamment depuis le début de l'année, alors que son numéro un Kim Jong un a appelé lors de ses voeux du Nouvel An à un renforcement des capacités militaires du pays.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала