L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Le Spoutnik V plus efficace que le Pfizer contre le variant Omicron

Des données antérieures suggéraient déjà que le vaccin Spoutnik V était très efficace contre le variant Omicron. Des études ont également montré que la baisse des niveaux d’anticorps était moindre et plus lente avec le vaccin russe comparée à d’autres vaccins.
Le Spoutnik V est deux fois plus efficace que le vaccin Pfizer pour neutraliser le variant Omicron. C’est ce qui ressort de la dernière analyse réalisée par l'Institut national italien des maladies infectieuses Lazzaro Spallanzani, le Centre de recherche russe Gamaleïa pour l’épidémiologie et la microbiologie et l’Université de médecine d’État Setchenov de Moscou.
Les chercheurs ont comparé le vaccin russe Spoutnik V au vaccin à ARNm Pfizer-BioNTech dans une étude publiée sur le portail MedRxiv. L’objectif était d’explorer l’efficacité des deux vaccins contre le variant Omicron.
L’étude a été réalisée par 12 scientifiques italiens dans un laboratoire de Rome, à partir d’échantillons de sérum sanguin de personnes vaccinées avec ces vaccins, qui présentaient des niveaux similaires d’anticorps IgG (immunoglobuline G) et la même activité neutralisante contre le variant initial du nouveau coronavirus découvert à Wuhan.
Il s’avère que par rapport au vaccin de Pfizer, le Spoutnik V a 2,1 fois plus d’anticorps neutralisants contre le variant Omicron en général, et 2,6 fois plus d’anticorps trois mois après la vaccination.
En ce qui concerne l’analyse approfondie des mécanismes de protection, les chercheurs ont noté que le Spoutnik V neutralise le variant Omicron, car il crée une réponse immunitaire plus forte en raison du niveau élevé d’anticorps. En examinant le niveau de base des anticorps IgG spécifiques du domaine récepteur-grippant (RBD), les chercheurs ont souligné que dans plus de 25% d’échantillons présentant les niveaux les plus élevés d’IgG, 100% des individus vaccinés avec le Spoutnik V possédaient ces anticorps, contre 83,3% dans le groupe Pfizer. Au total, 74,2% des échantillons de sérum sanguin des personnes vaccinées au Spoutnik V ont réussi à neutraliser le variant Omicron, contre 56,9% pour Pfizer.
Pour ce qui est des raisons pour lesquelles le Spoutnik V crée une réponse aussi importante face au variant Omicron, plusieurs facteurs entrent en jeu, comme la production d’un spectre beaucoup plus large d’anticorps neutralisants, alors que le vaccin de Pfizer utilise la protéine S sous forme stabilisée par la proline contre des parties spécifiques des molécules antigéniques qui, dans le cas du variant Omicron, sont généralement déformées par les mutations du virus. La technologie de stimulation primaire hétérologue du Spoutnik V joue également un rôle, le vaccin russe utilisant deux vecteurs adénoviraux porteurs différents, la plateforme de vecteurs adénoviraux humains ayant elle-même l’avantage supplémentaire de mieux imiter l’infection. L’étude de l’Institut Spallanzani et du Centre Gamaleïa publiée sur le portail MedRxiv mentionne cette approche comme étant la plus efficace:
"Aujourd’hui, la nécessité de la troisième dose de vaccination est évidente. Et l’approche la plus efficace, déjà démontrée dans plusieurs études, est l’utilisation de la vaccination de rappel hétérologue, dont le Spoutnik V a été le pionnier pour les vaccins contre le Covid-19."
L’étude conjointe italo-russe confirme également les résultats antérieurs du Centre Gamaleïa, qui ont été publiés par MedRxiv en décembre 2021 selon lesquels, le Spoutnik V présente une forte activité de neutralisation du virus face au variant Omicron.

La dose de rappel universelle

La propagation accablante du variant Delta, suivie immédiatement par celle du variant Omicron, a conduit à la recherche mondiale du vaccin de rappel parfait. Le Spoutnik Light serait la réponse, selon le Fonds russe d’investissements directs (RFPI).
Le Spoutnik Light est un vaccin à injection unique basé sur l’adénovirus humain de sérotype 26 (qui est également utilisé comme premier composant du Spoutnik V à deux doses). Le ministère russe de la Santé recommande d’utiliser le Spoutnik Light comme vaccin de rappel à administrer 6 mois après la primo-vaccination.
Les données issues d’études cliniques menées en Argentine et dans d’autres pays, ainsi que d’études nationales, ont démontré la haute sécurité et l’immunogénicité du Spoutnik Light comme injection de rappel pour les vaccins d’autres fabricants. Son efficacité en tant que vaccin de rappel à injection unique contre le fameux variant Delta est comparable à celle du Spoutnik V à deux doses contre le variant Delta: plus de 83% contre l’infection et 94% contre l’hospitalisation, selon le rapport du RFPI.
Kirill Dmitriev, directeur du RFPI, a insisté sur l’importance de l’utilisation du Spoutnik Light comme vaccin de rappel:
"La plateforme de vecteurs adénoviraux a déjà montré par le passé une grande efficacité dans la lutte contre les mutations du coronavirus. La combinaison de vaccins avec l’utilisation du Spoutnik Light pourrait augmenter l’efficacité des autres vaccins, et le partenariat entre les différentes plateformes vaccinales joue un rôle clé face aux défis créés par la présence simultanée des variants Delta et Omicron."

Le premier vaccin homologué contre le Covid-19 au monde

L’utilisation du Spoutnik V est autorisée dans 71 pays représentant une population totale de 4 milliards d’habitants. L’Australie a été la dernière nation à reconnaître le vaccin russe. Le Spoutnik Light est autorisé dans 30 pays. Les deux vaccins ont été mis au point à l’aide d’une technologie à vecteur viral bien connue, qui existe depuis 30 ans et dont la sécurité et l’efficacité ont été prouvées. Contrairement à la technologie concurrente, la plateforme virale n’est pas associée à des effets indésirables graves, tels que la péricardite ou la myocardite. Parmi les autres avantages clés du Spoutnik V, on peut citer sa conservation à des températures de +2 à +8, ce qui facilite sa livraison et sa conservation, alors que certains vaccins concurrents nécessitent des congélateurs ultra-basse température.
Le Fonds russe d’investissements directs (RFPI) est un fonds souverain, créé pour réaliser des co-investissements en fonds propres, principalement en Russie, avec des investisseurs stratégiques et financiers internationaux. Le RFPI est chargé de la production et de la distribution à l’internationale des vaccins Spoutnik V et Spoutnik Light.
Découvert en novembre 2021, le variant Omicron du SARS-CoV-2 est rapidement devenu le variant dominant dans le monde. Au 12 janvier 2022, il avait été enregistré dans 150 pays.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала