Une journaliste en détention provisoire en Turquie pour "insulte au Président"

Caméra - Sputnik France, 1920, 22.01.2022
La journaliste turque Sedef Kabas a été arrêtée et placée en détention provisoire samedi pour "insulte au Président" après avoir cité à la télévision un proverbe interprété comme visant le Président Recep Tayyip Erdogan, a annoncé l'avocat de la journaliste.
"Il y a un proverbe très célèbre, qui dit que la tête couronnée devient plus sage. Mais nous voyons que ce n'est pas vrai. Le bœuf ne devient pas roi en entrant au palais, mais le palais devient étable", a déclaré la journaliste, très connue en Turquie, en direct vendredi sur la chaîne Tele1.
Sedef Kabas avait également publié ce "proverbe circassien" dans la foulée sur son compte Twitter, où elle est suivie par près de 900.000 abonnés.
Arrêtée dans la nuit de vendredi à samedi à son domicile stambouliote, la journaliste a été interrogée puis placée en détention provisoire, a indiqué samedi soir son avocat, Ugur Poyraz.
"Je maudis les mots laids qui visent notre Président", a réagi sur Twitter le ministre turc de la Justice Abdulhamit Gül.
"L'arrestation de Sedef Kabas pour +insulte au Président+ est une grave atteinte à la liberté d'expression", a pour sa part commenté le Syndicat des journalistes de Turquie (TGS).
Les ONG dénoncent régulièrement des violations de la liberté de la presse en Turquie, en particulier depuis une tentative de putsch en 2016 qui a été suivie par l'arrestation de dizaines de journalistes et la fermeture de plusieurs médias jugés hostiles.
La Turquie figure à la 153e place sur 180 du classement 2021 de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF).
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала