Le Président arménien démissionne

CC BY-SA 4.0 / Halavar / Palais du Président de l'Arménie à Erevan, image d'illustration
Palais du Président de l'Arménie à Erevan, image d'illustration - Sputnik France, 1920, 23.01.2022
Le Président arménien Armen Sarkissian démissionne en déplorant l'absence de "pouvoirs réels". Avant de prendre ses fonctions plutôt honorifiques, il avait été ambassadeur d’Arménie à Londres.
Ce dimanche 23 janvier, le 4e Président de la République d’Arménie Armen Sarkissian a annoncé sa démission.
Sur le site Web de la présidence arménienne, M.Sarkissian a qualifié sa décision de pas du tout "émotionnelle".
Il a indiqué que le Président arménien "ne disposait pas de pouvoirs réels afin d’influencer des processus clés de la politique intérieure et extérieure dans une période actuelle compliquée pour le pays et la nation".
Selon l’homme politique, cette décision se base sur la réalité arménienne dans laquelle le Président du pays n’a pas le pouvoir de "mettre un veto sur les lois qu’il ne considère pas rationnelles pour l’État et le peuple", et "les capacités présidentielles sont perçues" par certains groupes politiques "non comme un avantage pour l’État mais comme une menace".

Parcours

Avant de devenir Président arménien en avril 2018, Armen Sarkissian a eu une longue carrière politique et diplomatique. En 1996-1997, il a été Premier ministre du pays, et son dernier poste dans la diplomatie arménienne est celui d’ambassadeur au Royaume-Uni.
Actuellement, en Arménie, la fonction de Président de la République, élu pour un mandat de sept ans par le parlement, porte un caractère plutôt honorifique. Le pouvoir exécutif dans le pays est détenu par le Premier ministre.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала