Quand Chirac remerciait Yeltsine pour la libération de Vincent Cochetel enlevé dans le Caucase

© AP Photo / Michael Sawyer, poolJacques Chirac
Jacques Chirac - Sputnik France, 1920, 23.01.2022
Jacques Chirac a remercié Boris Yeltsine pour avoir aidé, en 1998, à libérer le Français Vincent Cochetel, chef du bureau du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés enlevé à Vladikavkaz entre les deux guerres de Tchétchénie, a annoncé un ex-chef du gouvernement russe.
À la fin des années 1990, le Président français de l’époque Jacques Chirac a remercié son homologue russe Boris Yeltsine pour son assistance dans la libération du responsable Vincent Cochetel enlevé dans le Caucase du Nord, a fait savoir l’ancien Premier ministre russe Sergueï Stepachine.
Vincent Cochetel a été victime d’un enlèvement en janvier 1998, alors qu’il était chef du bureau du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, à Vladikavkaz, entre les deux guerres de Tchétchénie. Il a été retenu en otage durant plus de 300 jours avant d’être libéré par des unités d’élite russes.
"Cochetel a pu regagner Moscou, et il a parlé très chaleureusement de tous ceux qui l’ont sauvé [...]. Chirac a ensuite téléphoné à Yeltsine et lui a exprimé sa profonde gratitude", a fait savoir M.Stepachine dans un entretien accordé au quotidien Rossiïskaïa Gazeta.

Participation de Mikhaïl Goutserïev

Selon lui, c’est le vice-Président de la Douma (chambre basse du parlement russe) de l’époque Mikhaïl Goutserïev qui a pu faire pression sur les entrepreneurs tchétchènes pour obtenir la libération de M.Cochetel.
Promu ensuite au grade de commandeur de la Légion d’honneur, Sergueï Stepachine estime qu’il devait partager cette distinction avec M.Goutserïev pour sa participation au sauvetage des militaires russes détenus en Tchétchénie, pour "son courage et sa bravoure".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала