Munitions et armes américaines pour l’Ukraine

Les 21 et 22 janvier, les États-Unis ont livré à Kiev 170 tonnes d’armes et de munitions. Il s’agit des deux premières cargaisons d’aide militaire d’urgence américaine à l’Ukraine qui, selon la presse ukrainienne, comprend principalement des lance-grenades et des lance-roquettes portables.
Découvrez les armes américaines livrées en Ukraine dans ce diaporama de Sputnik.
© REUTERS / U.S. Air Force/Mauricio Campino

Les États-Unis ont livré à l’Ukraine les deux premières cargaisons d’aide militaire d’urgence, dont 170 tonnes d’armes et de munitions. Deux jours plus tôt, le Pentagone avait publié des photos des préparatifs à l’envoi de ces cargaisons. Les médias ukrainiens et les utilisateurs des réseaux sociaux y ont identifié des lance-grenades SMAW-D et des missiles antichars Javelin.

Sur la photo: les préparatifs à l’envoi de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à la base aérienne de Dover, dans le Delaware.

Les États-Unis ont livré à l’Ukraine les deux premières cargaisons d’aide militaire d’urgence, dont 170 tonnes d’armes et de munitions. Deux jours plus tôt, le Pentagone avait publié des photos des préparatifs à l’envoi de ces cargaisons. Les médias ukrainiens et les utilisateurs des réseaux sociaux y ont identifié des lance-grenades SMAW-D et des missiles antichars Javelin.Sur la photo: les préparatifs à l’envoi de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à la base aérienne de Dover, dans le Delaware. - Sputnik France
1/8

Les États-Unis ont livré à l’Ukraine les deux premières cargaisons d’aide militaire d’urgence, dont 170 tonnes d’armes et de munitions. Deux jours plus tôt, le Pentagone avait publié des photos des préparatifs à l’envoi de ces cargaisons. Les médias ukrainiens et les utilisateurs des réseaux sociaux y ont identifié des lance-grenades SMAW-D et des missiles antichars Javelin.

Sur la photo: les préparatifs à l’envoi de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à la base aérienne de Dover, dans le Delaware.

© REUTERS / Ukrainian Defence Ministry

Auparavant, l’ambassade des États-Unis en Ukraine avait déclaré que Kiev recevrait environ 200.000 livres (plus de 90 tonnes) d’armes létales, y compris des munitions.

Sur la photo: le déchargement de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à l’aéroport international de Boryspil.

Auparavant, l’ambassade des États-Unis en Ukraine avait déclaré que Kiev recevrait environ 200.000 livres (plus de 90 tonnes) d’armes létales, y compris des munitions.Sur la photo: le déchargement de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à l’aéroport international de Boryspil. - Sputnik France
2/8

Auparavant, l’ambassade des États-Unis en Ukraine avait déclaré que Kiev recevrait environ 200.000 livres (plus de 90 tonnes) d’armes létales, y compris des munitions.

Sur la photo: le déchargement de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à l’aéroport international de Boryspil.

© REUTERS / U.S. Air Force/Mauricio Campino

"Cette aide, ainsi que plus de 2,7 milliards de dollars d’aide à la sécurité fournie à l’Ukraine depuis 2014, démontre l’engagement ferme des États-Unis à renforcer la défense de l’Ukraine dans un contexte d’agression russe croissante", ont déclaré les diplomates américains.

Sur la photo: les préparatifs à l'envoi de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à la base aérienne de Dover, dans le Delaware.

"Cette aide, ainsi que plus de 2,7 milliards de dollars d’aide à la sécurité fournie à l’Ukraine depuis 2014, démontre l’engagement ferme des États-Unis à renforcer la défense de l’Ukraine dans un contexte d’agression russe croissante", ont déclaré les diplomates américains.Sur la photo: les préparatifs à l'envoi de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à la base aérienne de Dover, dans le Delaware. - Sputnik France
3/8

"Cette aide, ainsi que plus de 2,7 milliards de dollars d’aide à la sécurité fournie à l’Ukraine depuis 2014, démontre l’engagement ferme des États-Unis à renforcer la défense de l’Ukraine dans un contexte d’agression russe croissante", ont déclaré les diplomates américains.

Sur la photo: les préparatifs à l'envoi de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à la base aérienne de Dover, dans le Delaware.

© REUTERS / U.S. Air Force/Mauricio Campino

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a promis que Washington continuera à soutenir l’Ukraine et allouera 300 millions de dollars supplémentaires pour la défense et la sécurité en 2022.

Sur la photo: les préparatifs à l’envoi de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à la base aérienne de Dover, dans le Delaware.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a promis que Washington continuera à soutenir l’Ukraine et allouera 300 millions de dollars supplémentaires pour la défense et la sécurité en 2022.Sur la photo: les préparatifs à l’envoi de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à la base aérienne de Dover, dans le Delaware. - Sputnik France
4/8

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a promis que Washington continuera à soutenir l’Ukraine et allouera 300 millions de dollars supplémentaires pour la défense et la sécurité en 2022.

Sur la photo: les préparatifs à l’envoi de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à la base aérienne de Dover, dans le Delaware.

© REUTERS / U.S. Air Force/Mauricio Campino

Le 20 janvier, on a appris que le département d’État américain avait autorisé la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie à livrer des missiles de fabrication américaine et d’autres armes en Ukraine. Le Président américain Joe Biden envisage également un déploiement militaire dans les États baltes et en Europe orientale.

Sur la photo: les préparatifs à l’envoi de l'aide militaire américaine à l’Ukraine à la base aérienne de Dover, dans le Delaware.

Le 20 janvier, on a appris que le département d’État américain avait autorisé la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie à livrer des missiles de fabrication américaine et d’autres armes en Ukraine. Le Président américain Joe Biden envisage également un déploiement militaire dans les États baltes et en Europe orientale.Sur la photo: les préparatifs à l’envoi de l'aide militaire américaine à l’Ukraine à la base aérienne de Dover, dans le Delaware. - Sputnik France
5/8

Le 20 janvier, on a appris que le département d’État américain avait autorisé la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie à livrer des missiles de fabrication américaine et d’autres armes en Ukraine. Le Président américain Joe Biden envisage également un déploiement militaire dans les États baltes et en Europe orientale.

Sur la photo: les préparatifs à l’envoi de l'aide militaire américaine à l’Ukraine à la base aérienne de Dover, dans le Delaware.

© REUTERS / Ukrainian Defence Ministry

Les médias et les hommes politiques occidentaux ont commencé à parler d’une attaque imminente russe contre l’Ukraine à la fin de l’année dernière. Les États occidentaux ont mis en garde la Russie contre les conséquences d’une éventuelle intervention, brandissant notamment la menace de lourdes sanctions. Ces déclarations ont été provoquées par les informations faisant état d’"un déploiement de troupes près de la frontière avec l’Ukraine".

Sur la photo: le déchargement de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à l’aéroport international de Boryspil.

Les médias et les hommes politiques occidentaux ont commencé à parler d’une attaque imminente russe contre l’Ukraine à la fin de l’année dernière. Les États occidentaux ont mis en garde la Russie contre les conséquences d’une éventuelle intervention, brandissant notamment la menace de lourdes sanctions. Ces déclarations ont été provoquées par les informations faisant état d’"un déploiement de troupes près de la frontière avec l’Ukraine".Sur la photo: le déchargement de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à l’aéroport international de Boryspil. - Sputnik France
6/8

Les médias et les hommes politiques occidentaux ont commencé à parler d’une attaque imminente russe contre l’Ukraine à la fin de l’année dernière. Les États occidentaux ont mis en garde la Russie contre les conséquences d’une éventuelle intervention, brandissant notamment la menace de lourdes sanctions. Ces déclarations ont été provoquées par les informations faisant état d’"un déploiement de troupes près de la frontière avec l’Ukraine".

Sur la photo: le déchargement de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à l’aéroport international de Boryspil.

© REUTERS / U.S. Air Force/Mauricio Campino

Ces derniers jours, les accusations concernant des plans d’agression russes contre son voisin ont été complétées par des allégations selon lesquelles Moscou a l’intention de porter un politicien prorusse au pouvoir en Ukraine.

Sur la photo: les préparatifs à l’envoi de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à la base aérienne de Dover, dans le Delaware.

Ces derniers jours, les accusations concernant des plans d’agression russes contre son voisin ont été complétées par des allégations selon lesquelles Moscou a l’intention de porter un politicien prorusse au pouvoir en Ukraine.Sur la photo: les préparatifs à l’envoi de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à la base aérienne de Dover, dans le Delaware. - Sputnik France
7/8

Ces derniers jours, les accusations concernant des plans d’agression russes contre son voisin ont été complétées par des allégations selon lesquelles Moscou a l’intention de porter un politicien prorusse au pouvoir en Ukraine.

Sur la photo: les préparatifs à l’envoi de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à la base aérienne de Dover, dans le Delaware.

© REUTERS / U.S. Air Force/Mauricio Campino

Moscou dément les plans d’invasion de l’Ukraine, les qualifiant de provocateurs et soulignant que les troupes russes se trouvent sur le territoire russe et qu’il s’agit donc d’une affaire intérieure russe. En outre, les autorités russes exigent que l’Otan fournisse à la Russie des garanties de sécurité, sécurisant ainsi juridiquement le refus de l’Alliance atlantique de s’étendre davantage vers l’est et d’intégrer l’Ukraine en tant que son membre.

Sur la photo: les préparatifs à l’envoi de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à la base aérienne de Dover, dans le Delaware.

Moscou dément les plans d’invasion de l’Ukraine, les qualifiant de provocateurs et soulignant que les troupes russes se trouvent sur le territoire russe et qu’il s’agit donc d’une affaire intérieure russe. En outre, les autorités russes exigent que l’Otan fournisse à la Russie des garanties de sécurité, sécurisant ainsi juridiquement le refus de l’Alliance atlantique de s’étendre davantage vers l’est et d’intégrer l’Ukraine en tant que son membre.Sur la photo: les préparatifs à l’envoi de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à la base aérienne de Dover, dans le Delaware. - Sputnik France
8/8

Moscou dément les plans d’invasion de l’Ukraine, les qualifiant de provocateurs et soulignant que les troupes russes se trouvent sur le territoire russe et qu’il s’agit donc d’une affaire intérieure russe. En outre, les autorités russes exigent que l’Otan fournisse à la Russie des garanties de sécurité, sécurisant ainsi juridiquement le refus de l’Alliance atlantique de s’étendre davantage vers l’est et d’intégrer l’Ukraine en tant que son membre.

Sur la photo: les préparatifs à l’envoi de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à la base aérienne de Dover, dans le Delaware.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала