Un prêtre du Morbihan préfère Lénine à Louis XVI dans ses prières

© Sputnik . Alexeï Filippov / Aller dans la banque de photosStatue de Lénine dans la ville russe de Saransk
Statue de Lénine dans la ville russe de Saransk - Sputnik France, 1920, 25.01.2022
Le 21 janvier, le curé de Belle-Île-en-Mer (Morbihan) a secoué sa paroisse en dirigeant ses prières vers un personnage historique… pas très catholique. Il a annoncé une prière pour Vladimir Lénine au lieu de Louis XVI, pour l’anniversaire de sa mort. Pour se défendre, le prêtre rappelle que "la religion catholique veut sauver tous les hommes".
Le 21 janvier est le jour anniversaire de la mort à la fois de Louis XVI, roi de France, décapité en 1793, et de Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine, révolutionnaire communiste russe, décédé en 1924. Cette coïncidence des dates n’intéresse qu’historiens ou adeptes de l’occultisme, mais un curé du Morbihan en a profité dans sa paroisse en prenant une décision pour le moins inattendue.
Jean-Baptiste Barmon, 54 ans, le prêtre de la paroisse de Belle-Île-en-Mer, a ainsi choisi de prier pour le fondateur de l’URSS plutôt que pour le royal époux de Marie-Antoinette et l’a donc inscrit sur le programme de la paroisse pour la messe à Sauzon, relate Ouest-France.
"Le 21 janvier, certains prient Louis XVI, je ne vois pas pourquoi on ne prierait pas Lénine", a-t-il expliqué.

Des paroissiens mécontents

Cette initiative n’a pas été acceptée par tout le monde dans la paroisse. Un fidèle mécontent a même adressé une lettre à la rédaction de Ouest-France pour exprimer son choc face à cette décision. "Quand on pense aux atrocités commises sous le communisme… Plusieurs personnes en sont choquées, et il y a de quoi", est-il écrit.
Un utilisateur de Facebook a même qualifié Lénine de "saint anti-chrétien" qui a "passé sa vie à assassiner, terroriser, torturer, envoyer au Goulag les prêtres, les religieuses, les fidèles, d'assassiner le tsar et sa famille, de faire démolir toutes les églises".

"Sauver tous les hommes"

Le curé a cependant répondu à ces reproches en disant: "Je rappelle que la religion catholique veut sauver tous les hommes et pas seulement ceux du sérail."

"C’est important que la religion vive avec son temps, avec le monde actuel, et nous devons prier pour toutes les détresses et difficultés", a-t-il encore réitéré.
Jean-Baptiste Barmon a intégré le séminaire de Paris à l’âge de 24 ans et est arrivé à Belle-Île-en-Mer en août 2020. Parmi les points marquants de sa carrière, l’ecclésiastique cite l’organisation de la messe télévisée, diffusée sur France 2 en 2018, et un baptême d’adultes lors de son service de six ans au Faouët (Morbihan), entre 2014 et 2020, indique Le Télégramme.
Comme le note Ouest-France, il "a l’habitude d’innover question intentions de prière" en y incluant des personnages comme Joséphine Baker, Freddie Mercury ou les frères Bogdanov.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала