Le Grand Palais choisit Art Basel pour succéder à la FIAC en octobre

© Sputnik . Oxana BobrovitchLes visiteurs à l'exposition « Rouge » au Grand Palais, mars 2019
Les visiteurs à l'exposition « Rouge » au Grand Palais, mars 2019 - Sputnik France, 1920, 26.01.2022
La Foire internationale d'art contemporain (FIAC) de Paris a été évincée pour sept ans du Grand Palais de Paris qui hébergeait ce traditionnel rendez-vous culturel d'octobre au profit du géant suisse MCH, organisateur de la foire Art Basel, a annoncé mercredi la Réunion des musées nationaux - Grand Palais (RMN-GP).
RX France, propriétaire de la FIAC, conserve toutefois l'organisation de la foire d'art photographique Paris Photo au mois de novembre dans le monument parisien.
"A l’issue d’une procédure de sélection, et après l’accord de son conseil d’administration, la Réunion des musées nationaux – Grand Palais a retenu le groupe MCH pour l’organisation d’une foire d’art contemporain et RX France pour l’organisation d’une foire d’art photographique, d’envergure internationale", a annoncé la RMN-GP.
A la surprise générale, RMN-GP avait mis en concurrence RX France avec d'autres organisateurs d'événements culturels en lançant un appel d'offres en décembre pour la tenue d'une foire d'art contemporain en octobre et d'une manifestation photo en novembre au Grand Palais Éphémère en 2022 et 2023 puis au Grand Palais des Champs-Élysées à partir de 2024.
L'établissement public avait indiqué avoir reçu une marque d’intérêt pour occuper les deux sites en octobre et novembre, deux mois traditionnellement réservés à la FIAC et à Paris Photo.
Concernant le choix du groupe MCH, la maison-mère d'Art Basel, la RMN-GP a déclaré avoir opté pour "un groupe leader mondial dans ce domaine, permettant d’assurer une dynamique d’investissement indispensable au regard de l’évolution d’un marché de plus en plus concurrentiel et exigeant".
Le groupe MCH, qui organise également des foires d'art contemporain à Miami et à Hong Kong, a indiqué que pour réaliser ce nouveau "projet ambitieux", Art Basel allait développer une nouvelle entité française.
"Notre ambition est de lancer un nouvel événement qui rassemble des artistes, des collectionneurs, des conservateurs et des galeristes du monde entier et de fédérer les acteurs culturels parisiens", a-t-il déclaré dans un communiqué.
RX France n'était pas joignable dans l'immédiat.
Son directeur général Michel Vilair, dans un article publié en décembre par Le Monde, avait contesté la procédure d'appel d'offres de RMN-GP, estimant qu'il s'agissait d'une "tentative d'expropriation" de la part d'un concurrent qui souhaitait "manifestement reprendre à son compte et les dates et la clientèle de la FIAC et de Paris Photo".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала