La Corée du Nord a procédé à des tirs de missiles

© Sputnik . Ilia Pitalev / Aller dans la banque de photosKim Jong-un, leader de la Corée du Nord
Kim Jong-un, leader  de la Corée du Nord - Sputnik France, 1920, 27.01.2022
La Corée du Nord a procédé depuis le début du mois à six tests de missiles, alors que Kim Jong-un a appelé lors de ses vœux du Nouvel An à un renforcement des capacités militaires du pays, citant le contexte sécuritaire sur fond d'impasse dans les discussions avec les États-Unis sur la dénucléarisation de la péninsule de Corée.
La Corée du Nord, qui multiplie les séries de tests de missiles balistiques depuis le début de l'année, a tiré ce qui semble être deux missiles balistiques au large de sa côte Est, a déclaré le 27 janvier l'état-major de l'armée sud-coréenne.
L'état-major interarmées sud-coréen (JCS) a indiqué avoir détecté les tirs vers 08h00 du matin heure locale (23h00 GMT).
Un porte-parole du département d'État américain a condamné ces tirs, qu'il a décrit comme une menace pour les voisins de la Corée du Nord et la communauté internationale, ajoutant qu'ils étaient contraires aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, qui interdisent tout test de missile balistique et nucléaire nord-coréen.
Le secrétaire général du gouvernement japonais, Hirokazu Matsuno, a estimé que les "remarquables développements" récents des programmes nucléaire et d'armement nord-coréens ne pouvaient pas être ignorés.
Le Conseil de sécurité nationale sud-coréen a tenu une réunion d'urgence durant laquelle il a considéré les tirs nord-coréens comme étant "extrêmement regrettables" et allant à l'encontre de la paix et la stabilité dans la région, a fait savoir la Maison-bleue dans un communiqué.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала