Des manifestants canadiens dansent près d’un mémorial d’Ottawa au grand dam des officiels - vidéo

Un camion - Sputnik France, 1920, 30.01.2022
Des camionneurs canadiens protestant contre l’obligation vaccinale imposée pour franchir la frontière américano-canadienne ont dansé et bu près de la Tombe du soldat inconnu. Un comportement jugé dérangeant par plusieurs officiels. En revanche, Donald Trump leur affiche son soutien.
Les protestations des milliers de personnes rassemblées le 29 janvier dans le centre de la capitale canadienne contre les mesures sanitaires ont pris dans la soirée des airs de fête avec de l’alcool et des tirs de feux d’artifice.
Certains ont dansé et bu au pied de la Tombe du soldat inconnu, entraînant la réprobation des officiels.
En publiant sur Twitter une vidéo montrant des personnes qui s’agitent et scandent "Liberté" près de la Tombe et dont l’une semble sauter dessus, le directeur général du ministère de la Défense nationale Steven Thornton a exprimé son insatisfaction.
Le général Wayne Eyre, chef d’état-major de la Défense, s’est dit "révulsé de voir des manifestants danser sur la Tombe du soldat inconnu et profaner le Monument commémoratif de la guerre du Canada".
"Des générations de Canadiens ont combattu et sont morts pour nos droits, y compris la liberté d'expression, mais pas pour cela. Les personnes impliquées devraient avoir honte", a-t-il renchéri toujours sur Twitter.
La ministre de la Défense Anita Anand a jugé ces comportements plus que répréhensibles.
Les routiers canadiens ont été soutenus par Donald Trump, selon lequel en résistant bravement ils "font plus pour défendre la liberté américaine que nos propres dirigeants".
"Nous sommes avec eux jusqu'au bout!", a-t-il lancé lors d’un rassemblement de ses partisans au Texas.
Trudeau déménage provisoirement
Le rassemblement dans le centre d’Ottawa a pris une telle ampleur que le Premier ministre Justin Trudeau et sa famille ont été escortés hors de leur domicile vers un lieu tenu secret dans la capitale.
Vers 20h la foule a commencé à se disperser dans le centre-ville, bien qu’une forte présence policière ait été maintenue.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала