Que va aller faire le Charles-De-Gaulle en Méditerranée?

CC BY-SA 2.0 / Pascal Subtil / Porte avions Charles-de-Gaulle à la mer
Porte avions Charles-de-Gaulle à la mer - Sputnik France, 1920, 01.02.2022
Le porte-avions Charles de Gaulle repart en mission en Méditerranée de février à avril, annonce le ministère des Armées. Ce déploiement en interopérabilité avec des marines alliées a lieu dans un environnement "marqué par le durcissement des tensions régionales" et contribuera au combat contre la reconstitution de Daech*.
Engagé dans un grand nombre d’opérations majeures, le porte-avions Charles de Gaulle quitte ce mardi 1er février son port d’attache, Toulon, pour sa 14e mission.
"À compter du 1er février, la France déploiera son groupe aéronaval (GAN) constitué en Task Force 473 (TF 473) autour du porte-avions Charles de Gaulle et de son groupe aérien embarqué. Cette force aéromaritime sera engagée jusqu’en avril 2022 en Méditerranée dans le cadre de la mission Clemenceau 22", a annoncé l’armée dans un communiqué lundi 31 janvier.
Le Charles de Gaulle a à son bord 1.200 marins et son groupe aérien embarqué (20 Rafale Marine, deux avions de surveillance E-2C Hawkeye, trois hélicoptères et 458 marins du groupe aérien).

Une première pour la frégate Alsace

Le GAN sous le commandement du contre-amiral Christophe Cluzel intègre également des frégates de premier rang indispensables pour garantir la liberté d’action du porte-avions, un bâtiment ravitailleur et un sous-marin nucléaire d’attaque.
Selon le ministère des Armées, "le déploiement de cette capacité militaire, unique dans l’Union européenne", aura lieu "dans un environnement stratégique complexe, marqué par le durcissement des tensions régionales".
Son déploiement "souligne l’attachement de la France à la liberté d’action et de circulation maritime et aérienne".
Le ministère signale que le GAN "contribuera au combat contre la reconstitution des capacités" de Daech*.
Clemenceau 22 sera la première mission pour la frégate multi-missions à capacités de défense aérienne renforcées Alsace, admise au service actif en novembre 2021.
La Task Force 473 intégrera également des bateaux provenant de différentes marines de l’Union européenne (Belgique, Espagne, Grèce) et de l’Otan (États-Unis, Canada).

L’équivalent de 30 tours de la Terre parcourus en 20 ans de service

Depuis son admission au service il y a 20 ans, le Charles de Gaulle, qui a subi une refonte à mi-vie en 2019, a réalisé 48.000 catapultages et parcouru l’équivalent de 30 fois le tour de la Terre. Plus de 14.000 marins ont été affectés sur le porte-avions ou dans son groupe aérien embarqué depuis 2001.
Depuis son retour à Toulon après la mission Clemenceau 21 en juin dernier, le fleuron de la marine française a rarement attiré l’attention des médias, essentiellement pour des faits divers.
Au mois de juillet, le site d’info automobile Caradisiac a annoncé que le commandant du porte-avions prendrait désormais place dans un siège inspiré de celui de la DS 9 réalisé par les selliers de DS en collaboration avec les équipes du bâtiment.
Un autre fait divers a eu lieu en novembre lorsque le porte-avions a percuté lors d’un entraînement un voilier battant pavillon polonais, le démâtant.
Peu après, il a participé aux exercices internationaux Polaris 21 en Méditerranée.
*Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала