- Sputnik France, 1920, 12.01.2022
Garanties de sécurité
Des consultations entre la Russie et les États-Unis et la Russie et l'Otan consacrées aux propositions russes sur les garanties de sécurité se sont déroulées en janvier 2022 à Genève et Bruxelles.

La réponse des USA et de l’Otan aux demandes de la Russie fuite dans la presse

© Sputnik . Vladimir TrefilovLes drapeaux de la Russie et de l'Otan
Les drapeaux de la Russie et de l'Otan - Sputnik France, 1920, 02.02.2022
Les États-Unis sont disposés à discuter avec la Russie de l’indivisibilité de la sécurité dans ses "interprétations respectives", selon le texte de leur réponse aux propositions russes sur les garanties de sécurité publié ce 2 février par El Pais. Leur authenticité a été confirmée par une source diplomatique.
En publiant ce mercredi 2 février les réponses des États-Unis et de l’Otan aux propositions russes sur la sécurité, le quotidien espagnol El Pais précise qu’il s’agit de deux documents en anglais: une réponse de l’Alliance sur quatre pages et celle de Washington sur cinq pages. Les textes contiennent des positions déjà exposées par la partie occidentale au niveau officiel ou parues dans des médias occidentaux en se référant à des sources.
La publication a donné raison aux propos de Sergueï Lavrov qui avait supposé leur fuite dans les médias malgré le souhait de la partie américaine de ne pas divulguer leur contenu.
Une source diplomatique a confirmé à Sputnik que les documents étaient authentiques. Le ministère russe des Affaires étrangères n’a cependant ni confirmé ni démenti leur authenticité.

Les dispositions de Washington

La réponse américaine indique notamment que Washington est disposé à discuter avec Moscou des questions suivantes:
Du mécanisme de non-déploiement des missiles de croisière Tomahawk en Roumanie et en Pologne,
Des engagements réciproques sur le positionnement de systèmes de missiles offensifs et de forces en Ukraine,
D’un accord alternatif au Traité New Start de réduction des armes stratégiques relatif à des types d’armes nucléaires nouveaux, ainsi qu’au contrôle des missiles de courte et moyenne portée,
Des mesures supplémentaires visant à prévenir des incidents en mer et dans les airs.
Selon les informations d’El Pais, l’Occident a souligné qu’il s’abstenait de déployer des armes nucléaires en Europe de l’Est.

Proposition de dialogue en échange d’une désescalade en Ukraine

À en juger d’après les documents publiés, les États-Unis et l’Otan ont proposé à la Russie un dialogue sur le contrôle des armements et les mesures de prévention des incidents en échange d’une désescalade en Ukraine et du retrait des troupes et forces de la paix russes de la Crimée, de la Transnistrie, de l’Ossétie du Sud et de l’Abkhazie.
L’Otan aurait déclaré qu’elle ne voulait pas de confrontation, mais n’acceptait pas de compromis sur les questions de principe.

La politique d’ouverture de l’Otan réaffirmée

Le document de Washington indique clairement qu’il "reste fermement favorable à la politique d’ouverture de l’Otan" et n’exclut donc pas l’intégration future de l’Ukraine et de la Géorgie dans l’Alliance. Il précise cependant qu’en tout état de cause la question doit être traitée au sein du Conseil Otan-Russie.
Le texte de l’Otan réaffirme également sa politique d’ouverture et insiste sur le droit de tous les États de choisir leurs accords de sécurité "sans ingérence".
Washington et Bruxelles ont livré leurs réponses aux propositions sur les garanties de sécurité publiées par Moscou à la mi-décembre 2021 suite aux demandes expresses de la partie russe au cours des consultations préliminaires.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала