L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Les nouvelles règles dispensent cette catégorie de Français de troisième dose

© Photo Pexels / RF._.studioUne personne avec une seringue (image d'illustration)
Une personne avec une seringue (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 03.02.2022
Le ministre de la Santé a annoncé un assouplissement des règles concernant l’obtention du pass vaccinal. Désormais, une infection équivaut à une injection, c’est le cas de ceux qui ont eu deux injections puis ont contracté le Covid.
Dorénavant, pour bénéficier du pass vaccinal, une infection à l’Omicron "vaut comme une troisième dose", a déclaré le ministre de la Santé, invité sur BFM TV le 2 février.

"Pour bénéficier du pass, il faut que le système immunitaire ait été stimulé au moins trois fois. Une stimulation, ça peut être une injection du vaccin ou une infection", a-t-il détaillé.

Plus concrètement, plusieurs scénarios conviendront: soit avoir une injection et deux infections au Covid, soit deux injections et une infection, soit trois injections. Dans tous ces cas, "vous conserverez le bénéfice de votre pass [...] sans limite de temps", a-t-il annoncé.
Le principe devient "une injection = une infection". Le changement, qui devrait simplifier les règles, a été décidé après avis de la Haute Autorité de santé et du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, a indiqué l’entourage d’Olivier Véran au Parisien.
Ainsi, toutefois, dans le cas où une personne a eu une seule injection de vaccin puis une infection, elle devra faire une dose de rappel dans quatre mois, a précisé Olivier Véran.
Jusqu’à présent, la situation n’était pas très claire pour les Français ayant eu deux doses puis testés positifs au Covid. Initialement leur certificat de rétablissement était valable six mois après l’infection. Mais fin janvier, le ministre de la Santé a annoncé qu’à partir du 15 février le certificat ne serait valable que quatre mois après l’infection, incitant ainsi à avoir une troisième dose.
Le pass vaccinal est entré en vigueur le 24 janvier. Il est conditionné à la dose de rappel pour toutes les personnes âgées de plus de 18 ans et un mois. Toujours sur BFM TV, Olivier Véran a rappelé que sept millions de personnes, actuellement, risquent de perdre leur pass vaccinal le 15 février, si elles n'effectuent pas une dose de rappel.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала