Découverte d'un gisement de plus de 300 milliards de mètres cubes de gaz en Bolivie

© AFP 2022 AIZAR RALDESbolivie drapeau
bolivie drapeau - Sputnik France, 1920, 06.02.2022
Selon la compagnie pétrolière bolivienne YPFB, ce puits sera le plus grand producteur de gaz naturel du pays, car il a un potentiel de trois millions de mètres cubes de gaz naturel par jour et on estime qu'il générera un revenu annuel de plus de 260 millions de dollars pour l'État.
Le Président bolivien Luis Arce a annoncé, le 5 février, la découverte de réserves comprises entre 300 et 350 milliards de mètres cubes de gaz naturel dans un puits du sud du pays.
Lors d'une cérémonie officielle dans la région andine d'Oruro, le Président Arce a déclaré que l'année dernière, l'exploration avait commencé dans un puits du champ Margarita-Huacaya qui "donne de bons résultats".
"Nous a avons découvert des réserves de gaz dans ce puits qui regorge d’entre 300 à 350 milliards de mètres cubes", a-t-il déclaré.
M.Arce a souligné que la découverte permettra de récupérer les revenus générés par l'extraction et la vente de gaz naturel, en déclin ces dernières années.
Le champ Margarita-Huacaya est situé dans les régions méridionales de Tarija et Chuquisaca, et le puits exploré en particulier est Margarita 10, exploité par la société d'État bolivienne YPFB et l’Espagnol Repsol.
La compagnie pétrolière bolivienne a souligné dans un communiqué que ce puits sera le plus grand producteur de gaz naturel du pays, car il a un potentiel de production de trois millions de mètres cubes de gaz naturel par jour et on estime qu'il générera un revenu annuel de plus de 260 millions de dollars pour l'État.
Le président d'YPFB, Armin Dorgathen, a souligné que, par l'intermédiaire de Repsol, le forage de ce puits a commencé en 2021, assurant que la firme étatique bolivienne, "dans son rôle technique et avec la plus grande responsabilité, a pris toutes les précautions pour confirmer cette bonne nouvelle pour le peuple bolivien".
"YPFB et Repsol font de leur mieux pour mettre cette production à la disposition des marchés dans les plus brefs délais", a ajouté Dorgathen.
Le gaz naturel a été le principal produit d'exportation de la Bolivie et le pilier de l'économie bolivienne au cours des deux dernières décennies, avec ses principaux marchés en Argentine et au Brésil.

Ces dernières années, il y a eu une diminution de la production et des revenus générés par la vente d'hydrocarbures en raison des fluctuations des prix sur les marchés étrangers.

Selon les autorités, la production de gaz était de 45,6 millions de mètres cubes par jour en 2021 contre 43,4 millions l’année précédente.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала