Une ado hospitalisée après son refus de porter un masque dans un tram de Berlin

© Photo wal_172619Des trams à Berlin (image d'illustration)
Des trams à Berlin (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 07.02.2022
Une jeune femme de 17 ans a été hospitalisée à Berlin suite à une dispute qui a commencé dans un tram à cause de son refus de mettre un masque. Selon elle, elle a d’abord été victime d’une agression verbale raciale, après quoi six adultes l’ont violemment battue.
Si le port des masques dans les transports en commun est une mesure sanitaire clé depuis deux ans au sein de la plupart des villes européennes, il y a toujours ceux qui l’ignorent et d'autres qui réagissent de manière disproportionnée.
Ainsi, à Berlin, une adolescente de 17 ans a alerté la police dans la soirée du samedi 5 janvier en disant avoir été victime d’une agression physique et verbale de la part de six adultes à cause d’un masque.
Selon un communiqué de la police, la dispute a éclaté dans un tram au sein du quartier de Prenzlauer Berg après qu’un groupe de trois hommes et trois femmes a rappelé à la jeune fille l'obligation de porter un masque, ce qu’elle a apparemment refusé de faire.
Lors d’une première dispute verbale, deux des femmes l'auraient insultée de manière raciale. La police berlinoise n'a fourni aucune information sur le contenu des injures ni sur l'origine de la victime.
Le différend se serait aggravé en descendant du tram. L'une des trois femmes l’aurait frappée au visage et aurait tenté de lui donner des coups de pied à plusieurs reprises.
La jeune femme réussissant à esquiver ces frappes, deux hommes l'auraient plaquée au sol et deux femmes lui auraient donné plusieurs coups de poing et de pied, l'une tentant même de lui arracher les cheveux.

Des suspects arrêtés

Malgré les blessures, la victime a réussi à filmer ses agresseurs, ce qui a permis aux forces de l’ordre d'identifier l'un des hommes, déjà connu des services de police.
Finalement le trio a été retrouvé dans un bar. Ils ont nié les faits. Selon le rapport de police, des stupéfiants ont été trouvés sur l’un d’eux, tous étant sous l'emprise de l'alcool. Quant aux trois femmes, elles sont toujours recherchées.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала