Quatre destructeurs de vaisseaux sanguins nommés par un médecin

© Photo Pixabay/Olga1205Une cigarette (image d'illustration)
Une cigarette (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 08.02.2022
Les quatre destructeurs de vaisseaux sanguins sont le tabagisme, le sucre, le cholestérol et l'hypertension artérielle, énumère un professeur allemand qui fournit aussi à Focus quatre façons de garder ces vaisseaux sains et élastiques.
Des vaisseaux sanguins sains sont indispensables pour une santé solide car ils transportent le sang, et donc l'oxygène, ainsi que les nutriments dans tout le corps. Il existe cependant des facteurs qui contribuent à leur usure voire à leur destruction. Si les artères se calcifient, le risque de maladies augmente, avertit dans les pages de Focus Martin Halle, directeur médical du Centre de prévention et de médecine sportive de l'Université technique de Munich.
Comme la calcification ne provoque initialement aucun symptôme et peut progresser inaperçue, il est important de connaître et d'éviter les facteurs de risque. Il y en a quatre principaux.

Renoncer au tabagisme

Premièrement, énumère l’expert, la nicotine détruit les cellules vasculaires en attaquant la couche interne des vaisseaux. Les cellules de celle-ci meurent, des trous et des cicatrices apparaissent. L’alimentation en sang des organes s’altère.
Deuxièmement, une glycémie élevée endommage la paroi interne des vaisseaux. Troisièmement, un taux de cholestérol constamment élevé présente un risque car il se dépose sous les cellules vasculaires et forme de petits îlots qui durcissent les artères.
Quatrièmement, une tension artérielle élevée en permanence est très dangereuse si les vaisseaux sont déjà endommagés, car ils risquent de se déchirer. Si plusieurs de ces éléments se conjuguent, le danger de développer des maladies vasculaires augmente davantage.

Pas de panique!

Le spécialiste en cardiologie livre dans le même temps des conseils permettant de neutraliser ces facteurs de risque. Le premier remède est le sport, qui garde les vaisseaux sanguins élastiques. Il déclenche certains processus chimiques qui réparent les cellules brisées de la paroi vasculaire.
Le sport, à condition de transpirer pendant l’entraînement, fait par ailleurs baisser le taux de sucre dans le sang et donc le risque de diabète, précise-t-il.
Il importe aussi d’avoir un poids corporel normal et de suivre un régime avec des acides gras insaturés (huile d'olive, huile de tournesol, poissons, légumineuses et produits à grains entiers), au lieu d'acides gras saturés (beurre, saindoux).
Enfin, les légumes colorés constituent le quatrième facteur positif qui n‘est pas à négliger, selon M.Halle. Ce sont les polyphénols qui donnent leur couleur aux fruits et légumes et protègent les cellules humaines.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала