Incendie à l'imprimerie de la Banque de France dans le Puy-de-Dôme - vidéos

© Photo Pexels/Adonyi GaborFeu, image d'illustration
Feu, image d'illustration - Sputnik France, 1920, 09.02.2022
L'imprimerie de la Banque de France, sise à Chamalières (Puy-de-Dôme), a été touchée mercredi 9 février au matin par un violent incendie qui n'a pas fait de victimes, ont affirmé des sources concordantes.
Le feu, parti à 10h15 d'un laboratoire de design de billets, était maîtrisé à la mi-journée, selon la préfecture.
"Il n'y a pas de victimes à déplorer si ce n'est quelques personnes incommodées par les fumées", a déclaré à la presse le lieutenant-colonel des pompiers Mickaël Besseyre.
34 personnes ont été légèrement blessées et dix ont été évacuées au CHU, dont deux sapeurs-pompiers, selon le bilan établi par la préfecture.
Au moment du sinistre, 387 personnes étaient présentes sur le site.
"Au départ, l'incendie était très violent (...) mais avec les moyens mis en oeuvre, nous avons pu endiguer assez rapidement le sinistre", a précisé M.Besseyre.
Environ 70 pompiers et 24 engins ont été mobilisés selon la préfecture.
Des images postées sur les réseaux sociaux montraient au début de l'incendie un épais panache de fumée noire s'élevant du bâtiment. À la mi-journée, seul une fine fumée blanche était encore visible, selon une journaliste de l'AFP.
Parti d'une "pièce restreinte", le feu s'est propagé à un bâtiment de 300m2 dont la toiture a été percée: "Il y aura forcément une incidence" sur la production de billets mais "nous ne sommes pas inquiets car l'outil global productif n'a pas été touché. Il faudra mettre en place des mesures adaptées (...) cela aurait pu être pire", a souligné le directeur du site, Pierre-Yves Boissinot.

"On ne sait pas comment l'incendie s'est déclaré, il y aura forcément une enquête judiciaire", a indiqué le préfet du Puy-de-Dôme, Philippe Chopin, assurant qu'il n'y avait "pas de danger pour la population car il n'y avait pas de produits toxiques à l'endroit où le feu a pris".

Plusieurs rues du quartier, limitrophe de Clermont-Ferrand, ont été fermées à la circulation. Le centre opérationnel départemental, outil de gestion de crise, a été activé à la préfecture.
C'est dans cette imprimerie, qui a fêté ses 100 ans en 2021, que sont fabriqués en France les billets de banque. Un peu plus de la moitié de la production concerne des euros, le reste étant composé d'autres devises comme le franc CFA. Quelque 2,5 milliards de billets en sortent chaque année.
Envisagé depuis plusieurs années, le déménagement de l'imprimerie et de ses quelque 700 employés du site de Vic-le-Comte (Puy-de-Dôme) doit être confirmé dans les prochains mois, pour intervenir d'ici à 2026.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала