Qu'attendre de la réunion de ce jeudi du format Normandie?

© Sputnik . Grigori Sysoev / Aller dans la banque de photosEmmanuel Macron et Vladimir Poutine à Paris, lors du sommet au format Normandie (9 décembre 2019)
Emmanuel Macron et Vladimir Poutine à Paris, lors du sommet au format Normandie (9 décembre 2019) - Sputnik France, 1920, 10.02.2022
Сe jeudi auront lieu les entretiens à Berlin des conseillers du format Normandie, un groupe diplomatique quadripartite composé de l'Ukraine, de la Russie, de l'Allemagne et de la France. Quelles en sont les attentes?
Après des négociations avec Volodymyr Zelensky, Emmanuel Macron a déclaré avoir trouvé un moyen d'apaiser les tensions entre Kiev et Moscou. Selon le Président français, la seule issue à la crise dans l'est de l'Ukraine est la mise en œuvre des accords de Minsk au format Normandie.
Une réunion des conseillers politiques des dirigeants des pays du format Normandie se tiendra le 10 février à Berlin. Auparavant, de telles négociations dans ce format avaient eu lieu à Paris le 26 janvier et avaient alors duré près de 8,5 heures.

Ce qu’en pense Emmanuel Macron

La détérioration de la crise ukrainienne donnera-t-elle un nouveau souffle aux accords quadripartites? Emmanuel Macron a promis de poursuivre le dialogue au format Normandie dans les jours et semaines à venir, comme il l’a déclaré lors d'une conférence de presse conjointe avec le chancelier allemand Olaf Scholz et le Président polonais Andrzej Duda.
Avec tous les efforts diplomatiques, visites de dirigeants et conversations téléphoniques, le Président de la République a indiqué que ces derniers jours avaient permis d'identifier de nouvelles approches de la situation actuelle, sur lesquelles les pays vont travailler ensemble.

Attentes russes

Côté russe, Moscou s'attend à ce que les contacts à venir entre les conseillers politiques des dirigeants des pays du format Normandie débouchent sur des progrès positifs dans la résolution de la crise en Ukraine, a déclaré mercredi lors d'un briefing la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.
"Nous espérons que les prochains contacts des conseillers politiques des dirigeants des pays du format Normandie conduiront à des progrès positifs dans le processus de règlement pacifique de la crise intra-ukrainienne", a indiqué la diplomate.
Comme l'a noté Mme Zakharova, Moscou est convaincu qu'il est possible de parvenir à une désescalade de la situation autour de l'Ukraine, sur laquelle "les partenaires occidentaux parlent et écrivent tant", "très rapidement".
"Afin d’y parvenir, il est nécessaire d'arrêter les livraisons d'armes à l'Ukraine, de rappeler les conseillers et instructeurs militaires occidentaux de son territoire, d'arrêter les exercices conjoints des Forces armées ukrainiennes et des pays de l'Otan. Et aussi de retirer toutes les armes étrangères précédemment livrées à Kiev du territoire ukrainien", a-t-elle souligné.

Renaissance du format?

En réalité, de précédentes négociations dans ce format avaient échoué pendant plusieurs mois jusqu'à la réunion qui a eu lieu le 26 janvier: la Russie et l'Ukraine envisagent la mise en œuvre des accords de Minsk chacun à leur manière.
En décembre 2021, Emmanuel Macron a accueilli à Paris Vladimir Poutine, Angela Merkel et le Président ukrainien Volodymyr Zelensky, dans le format Normandie. C’était le premier sommet du genre depuis 2016. Quelques semaines plus tard, les représentants des quatre pays se sont une nouvelle fois réunis, à distance, dans le même format. Toutefois, les réunions n’ont pas été fructueuses.
Le chef adjoint de l'administration présidentielle russe, Dmitri Kozak, a exprimé l'espoir qu'au cours des deux prochaines semaines la question du dialogue direct entre Kiev, Donetsk et Lougansk pour discuter du statut du Donbass décollera. Il a souligné que toutes les propositions du Donbass sur les questions politiques, humanitaires et de sécurité restent sans aucune réaction de Kiev.
Le ministre ukrainien de la Défense, Oleksiy Reznikov, estime pour sa part possible une prochaine rencontre entre les Présidents russe et ukrainien. Le haut responsable a également proposé de moderniser le format Normandie des discussions sur un règlement dans le Donbass.

"Le format était une excellente plateforme, mais ses personnages principaux ne sont plus là: Merkel et Hollande sont à la retraite et Porochenko n'est plus notre Président. Seul Poutine reste. Il faut trouver un nouveau médiateur et moderniser le format. Ce pourrait être à Genève, Berlin ou Varsovie", a-t-il déclaré dans une interview au journal italien la Repubblica.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала