Une élue Républicaine US moquée après avoir confondu Gestapo et gaspacho

Gaspacho - Sputnik France, 1920, 10.02.2022
Une représentante Républicaine a été tournée en dérision après avoir confondu Gestapo et gaspacho dans un discours, prononcé sur le plateau d’une chaîne de télévision américaine.
Intervenant sur la chaîne One America News mardi 8 février, l’élu Républicaine de l’État de Géorgie, Marjorie Taylor Greene, a employé le mot "gaspacho" à la place de "Gestapo" dans une diatribe visant la présidente Démocrate du Congrès, Nancy Pelosi.
La députée, connue pour son soutien à la théorie du complot QAnon prisée par de nombreux pro-Trump, a ainsi qualifié de "goulag" la prison où étaient détenus les assaillants du Capitole du 6 janvier 2021 et dénoncé "la police gaspacho de Nancy Pelosi, qui espionne les membres du Congrès".
Les internautes n’ont pas tardé à railler la Républicaine pour la confusion grotesque. "Ce qui s’est passé le 6 janvier était une Soupe d’État", a ainsi écrit l’un des commentateurs:
"La police du Gaspacho de Nancy Pelosi fait-elle partie du régime de la Vichyssoise?", s’est demandé un autre, en référence à la soupe vichyssoise.
"La police du gaspacho, ce sont des professionnels du consommé!!!"

Invitation d’un chef

Le chef espagnol José Andrés a pour sa part proposé à Mme Greene de venir goûter un verre de gaspacho dans l’un de ses restaurants de Washington.

"Chère Marjorie Taylor Greene, la police du Gaspacho a été créée par moi en 1993 pour que personne n’ajoute du Tabasco ou du jalalpeño ou des choses bizarres à ma soupe bien-aimée! Alors s’il vous plaît, ne blâmez personne d’autre que moi… Arrêtez-vous pour un verre à tout moment. N’oubliez pas votre masque et votre carnet de vaccination!", a-t-il écrit.

Or, il sera bien difficile pour la représentante Républicaine, qui ne cesse de proclamer son refus de se faire vacciner contre le Covid, d’accepter son invitation. Pour le moment, elle s’est bornée à ironiser elle-même sur sa gaffe:
"Pas de soupe pour ceux qui espionnent illégalement les membres du Congrès, mais ils seront jetés au goulasch", a-t-elle tweeté.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала