Des manifestants bloquent des postes frontaliers entre les Etats-Unis et le Canada

© REUTERS / CARLOS OSORIOConvoi de la liberté à Toronto
Convoi de la liberté à Toronto - Sputnik France, 1920, 11.02.2022
Des manifestants opposés aux restrictions sanitaires, notamment l'obligation vaccinale, ont bloqué jeudi un deuxième poste frontalier entre les États-Unis et le Canada, a indiqué la Gendarmerie royale de la province canadienne du Manitoba (centre).
"Une manifestation impliquant un grand nombre de véhicules et d'équipements agricoles bloque le port d'entrée d'Emerson. Aucun trafic ne peut passer, que ce soit en direction du nord ou du sud. Le port d'entrée est fermé. Veuillez éviter la zone", a prévenu la même source.
Trois ports d'entrée entre les deux pays nord-américains ont été temporairement fermés ou retardés de plusieurs heures en raison des manifestations. Les usines automobiles du Michigan qui dépendent de ces passages ont commencé à interrompre leur production.
Le pont frontalier Ambassador, l'un des axes les plus fréquentés entre le Canada et les États-Unis, est toujours fermé jeudi après que des camions long-courriers et leurs sympathisants ont bloqué la circulation depuis lundi.
Le trafic routier accuse, par ailleurs, un retard de sept heures du côté canadien au niveau du passage Sweet Grass-Coutts à la frontière entre le Montana et l'Alberta, selon l'Agence des services frontaliers du Canada.
Les manifestations contre la vaccination obligatoire ont commencé depuis plusieurs jours à Ottawa pour s'étendre à d'autres provinces du pays.
Dans un bulletin destiné aux forces de l'ordre cette semaine, le département américain de la Sécurité intérieure a prévenu que des manifestations similaires pourraient bientôt avoir lieu aux États-Unis, indiquant avoir reçu des informations selon lesquelles des camionneurs comptent bloquer les routes dans les grandes villes.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала