Régularisation salée pour une Écossaise qui payait sa facture d’électricité à la mauvaise entreprise

électricité - Sputnik France, 1920, 11.02.2022
Une mère de famille écossaise vit un cauchemar, la faute à des paiements incorrects qui ne sont même pas de son fait. Malgré les tentatives de médiation menées auprès de la compagnie d’électricité, la cliente doit encore s’acquitter de son dû.
Plusieurs nuits blanches et 4.800 euros. C’est le prix à payer pour cette mère célibataire de Glasgow, en Écosse, pour s’être acquittée de ses factures auprès du mauvais organisme. Lesley Hill, la victime de cette histoire, a déclaré au Daily Record s’être rendue compte que ses règlements allaient directement sur les comptes bancaires d'autres fournisseurs d’électricité depuis six ans.
Depuis, celle-ci implore Scottish Power d’effacer sa dette compte tenu de sa bonne foi. Elle a reçu une mise en demeure de la part du fournisseur qui lui annonce ne pas avoir perçu de versement depuis 2016, bien qu’elle mette de l’argent dans le compteur prépayé chaque semaine. Un chiffre avait été ajouté sur le compteur, raison pour laquelle l'argent avait été redirigé vers trois autres sociétés distinctes de Scottish Power, note Daily Record. Depuis, deux des entreprises ont fait faillite.
Lesley Hill a fini par saisir un médiateur qui a ouvert une enquête. Il a été ordonné à Scottish Power, qui a d'ailleurs reconnu être à l'origine de l'erreur, de s’excuser et de faire un geste commercial envers Mme Hill pour la remercier de sa bonne foi. L'opérateur a fini par proposer une ristourne de 250 livres sterling (298 euros), jugée risible par la victime qui a fini par décliner la proposition.
"Je suis toujours là, avec cette dette jusqu'à ce qu'elle soit réglée. Je ne comprends pas pourquoi ils ne peuvent pas simplement l'effacer, me le notifier par écrit, et régler ça ensuite? Scottish Power a admis que c'était leur erreur, alors pourquoi est-ce que je souffre toujours de cette dette?"
La mère de famille souffre de cette situation. Elle dit faire des nuits blanches aujourd'hui et avoir demandé à son médecin de lui prescrire davantage d'antidépresseurs. Elle craint de se battre pour une cause perdue d’avance.
"Cela montre que, peu importe à quel point vous essayez de gérer vos paiements, cela pourrait inévitablement arriver à la fin de la journée et vous pourriez vous retrouver endetté sans que vous en soyez responsable."

Des faillites en cascade

Mme Hill a adressé par erreur ses paiements à deux opérateurs qui sont depuis en faillite. Cette situation n’est pas rare au Royaume-Uni. Entre 2016 et 2021, 29 fournisseurs d’énergie ont mis la clé sous la porte Outre-Manche, selon Les Échos.
En septembre 2021, 570.000 foyers anglais se sont retrouvés du jour au lendemain sans fournisseur d'électricité. Leur prestataire, Utility Point ou People's Energy, a fait faillite, grossissant encore un peu plus la liste des entreprises disparues.
Dans ce cas de figure, les consommateurs continuent d’être approvisionnés en électricité par le régulateur du marché, l’Ofgem, le temps que celui-ci leur trouve un nouveau fournisseur.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала