La France allège les contrôles aux frontières pour les vaccinés

Un passager  - Sputnik France, 1920, 12.02.2022
Plus aucun test ne sera exigé pour les personnes vaccinées se rendant en France à partir du 12 février. Pour les voyageurs non vaccinés, l'obligation de présenter un test négatif reste de vigueur.
Alors que le pic de l'épidémie du Covid-19 semble désormais dépassé, les restrictions sanitaires se lèvent une à une en France avec notamment la suppression, à partir du 12 février, du test au départ pour les personnes vaccinées, a annoncé Matignon.
"Pour les voyageurs vaccinés au sens de la réglementation européenne, plus aucun test ne sera exigé au départ", indique un communiqué du premier ministre Jean Castex, invoquant "la nouvelle phase de la pandémie caractérisée, dans la plupart des pays, par la prédominance du variant Omicron et un niveau élevé de vaccination".
"La preuve de vaccination redevient suffisante pour arriver en France, quel que soit le pays de provenance, comme c'était le cas avant la diffusion du variant Omicron", poursuit le communiqué relayé par les médias du pays.
Pour les voyageurs non vaccinés, l'obligation de présenter un test négatif pour se rendre en France reste de vigueur, "mais les mesures à l'arrivée (test, isolement) sont levées lorsqu'ils viennent de pays de la liste 'verte'", c'est-à-dire ceux où le coronavirus circule le moins.
En revanche, les voyageurs non vaccinés arrivant d'un pays de la liste "orange" devront continuer de "présenter un motif impérieux justifiant la nécessité de leur venue en France métropolitaine et pourront toujours être soumis à un test aléatoire à leur arrivée", explique Matignon.
Les tests pour l'entrée en France avaient été ajoutés début décembre au dispositif visant à limiter la circulation du virus, afin de faire face à l'explosion du nombre des contaminations provoquée par le variant Omicron.
Depuis cette date, le gouvernement impose pour l'ensemble des voyageurs provenant d'un pays hors de l'UE un test négatif de moins de 48 heures, que ces voyageurs soient vaccinés ou non.
Très attendue, cette annonce a été saluée par les professionnels du tourisme qui se sont réjouis de "la libération de la mobilité", qui "va restaurer l'attractivité internationale de la France".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала