Un mystérieux hélicoptère US filmé en train de décoller près de la frontière ukrainienne

© AFP 2022 Massoud HOSSAINIUn hélicoptère US Black Hawk (image d'illustration)
Un hélicoptère US Black Hawk (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 16.02.2022
Un Black Hawk de l’armée américaine a été aperçu en Pologne, près de la frontière ukrainienne. Un journaliste de la chaîne de télévision CNBC a posté une vidéo de son décollage depuis une route près d’un poste-frontière.
Brad Howard, journaliste de la chaîne de télévision américaine CNBC, a publié sur Twitter une vidéo d’un hélicoptère UH-60 Black Hawk de l’US Air Force près du poste-frontière de Korczowa-Krakovets, à la frontière polono-ukrainienne.

"On dirait qu'un UH-60 de l'armée américaine, indicatif d'appel EVAC01, était au sol en Pologne près de la frontière polono-ukrainienne. J'ai enregistré une vidéo de son départ depuis la caméra du service frontalier polonais à Korczowa", a-t-il détaillé.

L’hélicoptère a été rejoint par un SUV noir. Plusieurs personnes en seraient sorties pour monter à bord du Black Hawk, qui s'est ensuite dirigé vers l'ouest. Sa destination était un hôpital de Rzeszow-Jasionka, en Pologne, où il est arrivé peu après minuit.
D'après les échanges radio, il s'agissait d'une mission d'évacuation sanitaire. Selon AmericanPost.News, l'identité des passagers et du patient n'a pas été révélée.
Le SUV pourrait venir d’Yavorov, la ville ukrainienne la plus proche de ce passage frontalier, laquelle abrite une base militaire où des instructeurs de l'Otan entraînent les troupes ukrainiennes depuis 2014.

Le Pentagone dépêche ses soldats pour "dissuader toute agression" russe

Alors que l’Occident continue d’accuser Moscou de préparer une attaque contre l’Ukraine, l’Otan étend activement sa présence dans la région.
Début janvier, le Pentagone a annoncé qu’il enverrait environ 3.000 soldats en Europe pour "montrer son soutien aux alliés et dissuader toute agression de la part de la Russie".
Début février, il a entamé le transfert en Europe de l’Est de forces supplémentaires. La majorité du contingent américain se rend en Pologne. Le premier avion en transportant a atterri le 5 février à l’aéroport de Jasionka, près de Rzeszow, non loin de la frontière ukrainienne. Avant cela, des équipements militaires avaient commencé à y être livrés.

Prétexte pour se déployer à la frontière russe

Depuis des mois, l’Occident accuse la Russie de planifier une invasion de l’Ukraine, ce que Moscou nie catégoriquement. La Russie estime que ces accusations servent de prétexte à l’Otan pour placer davantage d’équipements et de soldats près de ses frontières.
Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a dénoncé "l’hystérie informationnelle" des États-Unis et de l’Otan concernant la situation en Ukraine. Depuis fin janvier, le Président Volodymyr Zelensky appelle lui-même au calme, exhortant les Occidentaux à ne pas semer la panique dans son pays.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала