Il épouse 14 femmes en 43 ans en utilisant cette ruse

© Photo Pixabay/marla66Mariage (image d'illustration)
Mariage (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 17.02.2022
Un escroc indien a réussi à épouser 14 femmes en leur faisant croire qu'il était responsable itinérant de la santé, et donc souvent longuement absent. Il vient d’être arrêté après 43 ans d’activité et risque désormais jusqu’à sept ans de prison.
L’amour d’une femme peut être une source de revenus facile pour les escrocs. En effet, un Indien a trouvé un moyen original quoique très simple de se procurer une vie aisée. Il a réussi à épouser, en l’espace de 43 ans, 14 femmes bien rémunérées et habitant dans sept différents États du pays, avant de finalement être arrêté, relate le Times.
Celui qui a aujourd'hui 65 ans a fait croire à ses victimes qu'il travaillait comme responsable itinérant de la santé. Cela lui a permis d’expliquer à ses nombreuses épouses ses longues absences de la maison sans éveiller de soupçons, prétendument pour vérifier des installations médicales. Il ciblait principalement des femmes divorcées d'âge moyen, notamment des enseignantes, des médecins et des avocates.

Père de cinq enfants

Après son premier mariage en 1979, l’homme a commencé à se lier d'amitié avec des femmes, généralement divorcées, à la recherche de compagnie ou souhaitant se marier. Plus tard, à partir de 2010, il a commencé à parcourir les sites Web matrimoniaux pour y trouver de nouvelles victimes. Il a eu cinq enfants de ses deux premières femmes.
Une fois le mariage conclu, il demandait à ses femmes de lui transférer de l'argent ou des actifs, avant de disparaître, a raconté la police aux journalistes.
Après son arrestation, il a déclaré qu'il lui était "très facile" de convaincre ses victimes qu'il était responsable itinérant. La police n’exclut pas que le nombre de femmes trompées soit encore plus élevé. L’enquête se poursuit, notamment sur le montant qu'il a réussi à engranger par son escroquerie.

Révélation

L’escroc a été démasqué lorsque l'une de ses épouses, une enseignante, a découvert des SMS d’autres femmes sur son téléphone. Elle en a appelé trois et a été choquée de découvrir qu'elles prétendaient également être ses épouses.
Elle a porté plainte à la police en juillet dernier, menant à l'arrestation de l’homme. Au moment de son interpellation, il possédait 11 cartes bancaires, 14 comptes et cinq cartes d'identité différentes.
L’homme risque jusqu'à sept ans de prison s'il est reconnu coupable.
Il n'est pas clair s'il a vécu avec toutes ces femmes consécutivement ou s’il lui arrivait de vivre avec plusieurs en même temps, selon la police.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала