Koweït: démission des ministres de la Défense et de l'Intérieur

© Flickr / Patrick MakhoulLes vues du Koweït
Les vues du Koweït - Sputnik France, 1920, 17.02.2022
L'Emir de l'Etat du Koweït, Cheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, a accepté jeudi la démission des ministres de la Défense et de l'Intérieur.
"L'émir a publié un décret acceptant la démission du ministre de la Défense, cheikh Hamad Jaber Al-Ali Al-Sabah et du ministre de l'Intérieur, cheikh Ahmed Mansour Al-Ahmed Al-Sabah", a annoncé le porte-parole du gouvernement, Tarek al-Mezrem.
Le ministre des Affaires étrangères, Ahmed Nasser Al-Mohammed Al-Sabah, prend ainsi le portefeuille de la Défense par intérim et le ministre du Pétrole, Mohammed Al-Fares, celui de l'Intérieur, a-t-il ajouté sur le compte Twitter du gouvernement.
Les ministres démissionnaires ont justifié leur décision en invoquant un "abus" de pouvoir de la part des députés, avec des séances de questions trop fréquentes et prolongées, bien qu'elles soient un "droit constitutionnel".
Ces démissions interviennent après que le ministre des Affaires étrangères ait survécu à une motion de censure déposée par des députés de l'opposition, qui a réalisé une percée aux élections législatives de 2020 en remportant près de la moitié des 50 sièges du Parlement.
Fin décembre, le Koweït a formé son quatrième gouvernement en deux ans, dans un contexte de crises politiques sans fin.
Confronté à des difficultés économiques liées aux fluctuations des prix du pétrole et aux conséquences de la Covid-19, le Koweït peine à mener des réformes en raison de ces tensions permanentes entre l'Exécutif et le Parlement.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала