Une nouvelle escroquerie hors norme sévit dans le Nord

© Photo Pexels/MART PRODUCTIONFemme triste, image d'illustration
Femme triste, image d'illustration - Sputnik France, 1920, 20.02.2022
Une manipulation mentale ou de l’hypnose... De nouveaux types d’escrocs, visant notamment les femmes âgées, frappent dans le département du Nord. Tout consiste en une mystérieuse pierre noire aidant les malfaiteurs à s’emparer des biens des victimes.
Des arnaqueurs font preuve d’ingéniosité dans leurs techniques. Une nouvelle escroquerie d’un genre pour le moins inhabituel sévit dans le Nord, relate Europe 1.
Cette fois, les escrocs usent de l’hypnose ou de la manipulation mentale. De plus en plus de victimes, souvent des femmes, dans les Hauts-de-France, parlent d’une obscure pierre noire.

La méthode des escrocs

Citée par le média, une retraitée de 70 ans a été ciblée il y a trois ans. Un inconnu s’est approché d’elle à son arrêt de bus et lui a placé une pierre noire dans la main. Il a ensuite décliné des thèmes d’hypnose, de voyance et des discours en arabe.
Tombée sous son influence, la femme a dit qu’il lui a demandé «de retirer tous mes bijoux, tout ce que j’avais dans mon sac et je lui ai tout donné».
«Je n'étais plus maître de moi-même. Je ne savais même pas ce que je faisais. Je voyais un trou noir. Mes pieds étaient carrément figés. Je ne me suis réveillée qu'après et cette histoire a duré un quart d'heure», a-t-elle raconté à la radio.
D’après la fille d’une autre victime, relayée par le média, cette technique importée du Maroc, et aussi repérée en Belgique, est baptisée «la samawi».
Quant aux cibles, ce sont souvent des femmes âgées d’origine arabo-musulmane.
Une avocate de Lille s’est saisie de ces dossiers.
«Toutes ces victimes vont vous parler de cette fameuse pierre noire qu'on leur remet dans le creux de la main. Maintenant, est-ce qu'il y avait une substance dans cette fameuse pierre noire? Est-ce qu'elles ont été droguées? Ça, on ne le saura jamais. Ces femmes perdent tout discernement et pourtant elles ne sont absolument pas connues pour avoir des problèmes psychologiques», a-t-elle dit auprès d’Europe 1.
En outre, elle s’attend à ce qu’une enquête soit ouverte. Entre-temps, les malfaiteurs continuent d’agir.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала