- Sputnik France, 1920
Escalade dans le Donbass
Les Républiques autoproclamées du Donbass ont ordonné l'évacuation de civils vers la Russie accusant les forces de Kiev de préparer une offensive.

Le FSB déjoue en Crimée un attentat préparé par des combattants du Secteur droit - vidéo

© Photo Service fédéral de sécurité (FSB) / Aller dans la banque de photosService fédéral de sécurité (FSB)
Service fédéral de sécurité (FSB) - Sputnik France, 1920, 23.02.2022
Le Service fédéral de sécurité (FSB) russe a annoncé ce mercredi 23 février avoir déjoué un attentat à la bombe dans une église en Crimée. L’acte terroriste a été préparé par six membres du mouvement extrémiste ukrainien Secteur droit (Pravy sektor)*.
Soupçonnés de préparer un attentat sur le territoire de la péninsule, six citoyens russes ont été arrêtés en Crimée par le FSB. Le service précise qu’ils appartenaient au mouvement extrémiste ukrainien Secteur droit*.
D’après le FSB, ils étaient en train de "préparer un attentat à la bombe artisanale dans l’une des églises de la région afin d’intimider la population".
Dans un garage de l’un des extrémistes, le FSB a trouvé des substances explosives et des pièces pour fabriquer une bombe artisanale. Des instructions pour la fabrication de l’engin ont également été découvertes dans des échanges, tout comme des messages dans lesquels le futur attentat est discuté. Selon le service, ces échanges ainsi que les symboles de l’organisation découverts aux domiciles des suspects confirment leur appartenance au mouvement Secteur droit*.

Mouvement ultranationaliste

Fondé par Dmitri Iaroch en novembre 2013 durant l’Euromaïdan, le mouvement ultranationaliste Secteur droit* était très actif lors des évènements en Ukraine en 2014. Ces membres ont participé à plusieurs reprises à des affrontements avec les forces de l’ordre et à la saisie de bâtiments administratifs ainsi qu’à la répression des manifestations dans l'est de l'Ukraine.
Le 22 février, Édouard Bassourine, chef adjoint de la milice populaire de Donetsk a fait état de l’arrivée de plusieurs membres du Secteur droit* et des paramilitaires étrangers dans le Donbass, évoquant le chiffre de 300 personnes.
*Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала