Financement étranger du Convoi de la liberté canadien: fake news?

© SputnikRachel Marsden
Rachel Marsden - Sputnik France, 1920, 24.02.2022
Au Canada, des accusations de financement étranger lancées contre le Convoi de la liberté se sont fait entendre. Samuel Bachand, avocat canadien spécialiste en droit constitutionnel, revient sur leur crédibilité pour Le Désordre mondial.
L’ancien gouverneur de la Banque du Canada et de la Banque de l’Angleterre, Mark Carney, était parmi ceux qui ont accusé le Convoi de la liberté canadien de bénéficier de financements étrangers.
Cette émission a été enregistrée la veille de la levée des mesures d’urgence.
Il a déclaré le 7 février dans le Globe and Mail que "l’implication de gouvernements étrangers et de tout fonctionnaire qui leur est lié doit être identifiée, révélée et traitée". Samuel Bachand, avocat canadien spécialiste en droit constitutionnel et partenaire du Justice Centre for Constitutional Freedoms est dubitatif quant à la crédibilité de telles accusations:
"Il y a des journalistes qui s’amusent à laisser planer des histoires de financement par des entités étrangères. C’est comme ce qui se passe aux États-Unis: vous soulevez une pierre et il y a quatre Russes et trois Chinois qui se cachent dessous. Pour l’instant, personne n’a aucune information, pas même les sénateurs rattachés au Parti Libéral qui rongent leur frein."
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала