Donbass - Sputnik France, 1920, 24.02.2022
Opération militaire russe en Ukraine
Vladimir Poutine a annoncé le 24 février le début d’une "opération spéciale" pour "protéger les habitants" du Donbass.

La Défense russe dit ne pas menacer les civils en Ukraine

© Sputnik . Vladimir Baranov / Aller dans la banque de photosLe bâtiment du ministère russe de la Défense
Le bâtiment du ministère russe de la Défense - Sputnik France, 1920, 24.02.2022
Rien ne menace les civils en Ukraine, les forces armées russes ne frappant pas les villes ukrainiennes, a assuré ce jeudi la Défense russe.
Les forces armées russes ne frappent pas les villes ukrainiennes, il n’y a aucune menace pour les civils, a déclaré ce jeudi le ministère russe de la Défense.
Les armes de précision ne font que neutraliser les infrastructures militaires, les sites de défense antiaérienne, les aérodromes militaires et l’aviation des forces armées ukrainiennes, a souligné la Défense.

L'armée quitte ses positions

Des unités de l’armée ukrainienne abandonnent massivement leurs positions en y laissant des armes, d’après les données de reconnaissance russe citées par le ministère.
Il a également qualifié de "mensonge" la déclaration du commandant en chef des forces armées ukrainiennes Valéri Zaloujny sur les pertes d'avions et de blindés qu’aurait essuyées l’armée russe.

Une opération de "démilitarisation"

En lançant, ce jeudi matin, une "opération militaire spéciale" visant à "protéger" les habitants des républiques populaires du Donbass, dont Moscou vient de reconnaître l'indépendance, Vladimir Poutine a assuré qu'une occupation de l'Ukraine n'était pas prévue.
Dans un discours surprise adressé à la nation, il a souligné que cette opération vise la "démilitarisation" et la "dénazification" de l'Ukraine. Elle a été entamée en réponse à la demande d'aide des républiques de Donetsk et de Lougansk, a-t-il expliqué.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала