Trudeau révoque les pouvoirs d'urgence

Justin Trudeau - Sputnik France, 1920, 24.02.2022
Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a annoncé mercredi qu'il révoquait les pouvoirs d'urgence imposés par son gouvernement après que la police ait réussi à mettre fin à une manifestation de plusieurs semaines à Ottawa.
"Nous ne sommes plus dans une situation d'urgence", a déclaré M. Trudeau lors d'une conférence de presse mercredi. "L'ordre a été rétabli et les blocages et l'occupation sont terminés". Selon le Premier ministre canadien, la police et la législation en vigueur devraient suffire à empêcher de nouveaux blocages.
"Nous continuerons à être là pour soutenir les autorités provinciales et locales en cas de besoin", a-t-il assuré.
La fin des mesures d'urgence ne prendra effet que lorsque le gouverneur général du Canada, représentant de la reine Elizabeth II dans le pays, signera une proclamation officielle, ce qui, selon M. Trudeau, pourrait se produire dès mercredi soir.
La révocation marque un changement pour le gouvernement et les responsables des forces de l'ordre, qui, il y a quelques jours à peine, affirmaient que les pouvoirs d'urgence étaient toujours nécessaires pour assurer la sécurité publique et se protéger contre le risque de voir des manifestants menés par des camionneurs revenir dans la capitale.
Les pouvoirs octroyés par la Loi d’urgence du Canada, invoqués le 15 février, ont permis à la police de désigner certains secteurs - y compris les rues autour du Parlement d'Ottawa - comme zones interdites aux manifestants, où ces derniers pourraient être arrêtés. La loi d’urgence permet également d'obliger les fournisseurs de services, comme les conducteurs de dépanneuses, à enlever les véhicules sur place, ou encore de geler les comptes appartenant aux personnes qui ont participé ou organisé la manifestation d’Ottawa.
Des centaines de policiers, dont certains étaient armés de matraques et de spray au poivre, ont chassé les manifestants le week-end dernier. Les manifestants exigeaient que les gouvernements du pays abandonnent la vaccination obligatoire contre le virus Covid-19 et les restrictions sociales qui en découlent.
La police d'Ottawa a indiqué avoir arrêté près de 200 personnes depuis vendredi dernier, et avoir déposé 389 accusations criminelles. La police a aussi ordonné aux conducteurs de dépanneuses de remorquer 79 véhicules.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала