Donbass - Sputnik France, 1920, 24.02.2022
Opération militaire russe en Ukraine
Vladimir Poutine a annoncé le 24 février le début d’une "opération spéciale" pour "protéger les habitants" du Donbass.

La centrale nucléaire de Tchernobyl passe sous contrôle des militaires russes

© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosLa centrale nucléaire de Tchernobyl
La centrale nucléaire de Tchernobyl - Sputnik France, 1920, 25.02.2022
Au cours de l’opération spéciale en Ukraine, les troupes aéroportées russes ont établi le 24 février leur contrôle sur la centrale nucléaire de Tchernobyl, située à environ une centaine de kilomètres au nord de Kiev, a annoncé le ministère russe de la Défense.
Afin d’empêcher les nationalistes et les terroristes "de profiter de la situation pour organiser une provocation nucléaire", les militaires russes ont établi jeudi le contrôle sur la centrale nucléaire de Tchernobyl, a fait savoir la Défense russe.
"Le 24 février, des unités des troupes aéroportées de Russie ont pris le contrôle du territoire autour de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Des militaires russes et un bataillon de la garde ukrainienne se sont entendu d’assuré conjointement la sécurité des réacteurs et des sarcophages de la centrale", a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.
Il a précisé que la radioactivité ne dépassait pas la norme et que le personnel de la centrale continuait à exercer ses fonctions.

Plusieurs installations militaires mises hors service

D’après la Défense russe, au cours des combats 150 militaires de différentes unités de l’Armée ukrainienne ont déposé les armes et se sont rendus. Parmi eux, 82 soldat déployés sur l'île des Serpents, en mer Noire.
Les forces armées russes ont également mis hors service 118 installations des infrastructures militaires dont: 11 aérodromes militaires, 13 postes de commandement et centres de communication des Forces armées ukrainiennes, 14 systèmes de missiles anti-aériens S-300 et OSA, 36 stations radar.
En outre, cinq avions de combat, un hélicoptère et cinq drones ont été abattus. 18 chars et autres véhicules de combat blindés, sept lance-roquettes multiples, 41 véhicules militaires spéciaux et cinq bateaux de combat ont été détruits.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала