Donbass - Sputnik France, 1920, 24.02.2022
Opération militaire russe en Ukraine
Vladimir Poutine a annoncé le 24 février le début d’une "opération spéciale" pour "protéger les habitants" du Donbass.

L’armée russe annonce avoir détruit plus de 800 infrastructures militaires en Ukraine

© Sputnik . Konstantin Mihalchevskiy / Aller dans la banque de photosDes militaires russes (image d'illustration)
Des militaires russes (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 26.02.2022
Depuis le début de l’opération militaire en Ukraine, dont le but est la démilitarisation du pays, l’armée russe a détruit 821 infrastructures militaires ukrainiennes, dont 23 aéronefs ainsi que 87 chars et d’autres blindés, a annoncé ce samedi 26 février le ministère russe de la Défense.
Dans la nuit de vendredi à samedi, des missiles de croisière de l’armée russe basés à terre et en mer ont frappé plusieurs infrastructures militaires ukrainiennes, a annonce la Défense russe tout en soulignant que ces frappes ont visé les installations de l’armée de l’Ukraine et non l’infrastructure civile.
"Au total, les forces armées russes ont détruit 821 infrastructures militaires de l’Ukraine, dont 14 aérodromes militaires, 19 postes de commandement et centres de transmission, 24 systèmes de missile sol-air russes S-300 et OSA, 48 stations radar. Sept avions de combat ainsi que sept hélicoptères et neuf drones ont été abattus. 87 chars et d’autres blindés, 28 systèmes de lance-roquettes multiples ainsi que 118 véhicules militaires spéciaux ont été détruits", a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.
La marine russe a en outre détruit huit vedettes navales ukrainiennes.

Contre-offensive dans le Donbass

D’après Igor Konachenkov, avec un appui russe, les milices des Républiques populaires du Donbass poursuivent leur contre-offensive face aux forces armées de l’Ukraine. Ainsi les troupes de la République populaire de Lougansk ont avancé de 30 kilomètres et celles de la République populaire de Donetsk de 6 kilomètres.
"Des bataillons de nationalistes battant en retraite font exploser des ponts et des postes électriques", a-t-il précisé.
Plus tôt dans la matinée de samedi, la Défense russe a annoncé son contrôle total sur la ville ukrainienne de Melitopol, dans le sud du pays. Selon le ministère, les militaires russes n’ont pas rencontré de résistance et ont été salués par des résidents locaux. Certains retraités sont descendus dans les rues avec des drapeaux rouges, symbole de l'URSS.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала