Donbass - Sputnik France, 1920, 24.02.2022
Opération militaire russe en Ukraine
Vladimir Poutine a annoncé le 24 février le début d’une "opération spéciale" pour "protéger les habitants" du Donbass.

Des néonazis ukrainiens attaquent des zones résidentielles près de Marioupol avec des missiles Grad

© AP Photo / Sergei ChuzavkovEfectivos del batallón Azov
Efectivos del batallón Azov - Sputnik France, 1920, 27.02.2022
La Défense russe a constaté des destructions de bâtiments et des morts parmi la population civile dans la ville ukrainienne de Marioupol. Selon le général Konachenkov, des néonazis du bataillon Azov sont derrière les attaques.
Des néonazis ukrainiens du bataillon Azov ont attaqué le 26 février avec des systèmes de lance-roquettes multiples Grad des zones résidentielles de la localité de Sartana, dans la banlieue de Marioupol, et une école de la ville. Selon, le général Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense, il y a des destructions de bâtiments et des morts parmi la population civile.
"Le ministère russe de la Défense a averti que les néonazis ukrainiens préparaient de telles provocations", a-t-il ajouté.
"Les forces armées de la Russie ne frappent pas les villes et villages, elles prennent toutes les mesures pour préserver la vie des civils", a souligné Igor Konachenkov.

Opération militaire russe en Ukraine

Vladimir Poutine a annoncé le 24 février le début d’une "opération spéciale" pour "protéger les habitants" du Donbass. Dès le début de l’opération, la Défense russe a souligné que la population civile n’était pas menacée par les frappes, effectuées par des armes de précision et ne visant que les infrastructures militaires.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала